Recherche
Magazine Commerce Mag
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

La boulangerie le four de Brix se démarque par un label

Publié par le - mis à jour à
La boulangerie le four de Brix se démarque par un label

Le tout jeune label Boulanger de France permet aux artisans de mettre en avant leur savoir-faire ainsi que leurs engagements sociétaux. Une bonne manière de se différencier et de redonner confiance aux consommateurs.

Je m'abonne
  • Imprimer

Rassurer. Ce sera sûrement l'enjeu prioritaire de la seconde moitié de l'année 2020. Les commerçants vont avoir à coeur de rassurer leur clientèle. Et le boulanger Olivier Lecoq a un coup d'avance, grâce au label Boulanger de France, auquel il avait postulé avant le confinement et qui lui a été décerné le 3?juin. Une procédure qui lui a demandé seulement une demi-journée pour remplir les papiers, puis environ un mois et demi d'attente (sans tenir compte de la Covid-19).


Car, s'il a payé 400?€ pour l'audit mené par le cabinet Veritas (tarif qui monte à 600?€ pour les artisans non-syndiqués), il n'a rien dû changer à sa façon de travailler. Et pour cause : il respectait déjà chaque point de la charte qualité des Boulangers de France. Celle-ci inclut, entre autres, la confection sur place des pains, viennoiseries, produits de pâtisserie et de restauration ; un pétrissage peu intense et une fermentation lente ; un taux de sel contrôlé (au maximum 18?g/kg de farine) ; l'utilisation privilégiée de produits de saison et de circuits courts ; l'accueil d'apprentis ; le don des invendus à des associations, etc.

"On a voulu ce label pour montrer que nous sommes des boulangers artisanaux, avec un savoir-faire, développe le chef d'entreprise. Le label est une manière de rassurer la clientèle. Il permet de se différencier de tous les produits industriels ou semi-industriels des grands groupes, qui n'ont plus rien à voir avec la production artisanale", explique-t-il.

Le boulanger s'attend donc à ce que cette labellisation permette à ses clients de comprendre qu'ils achètent du fait maison, avec des produits de qualité tel le beurre AOP local, et que tout cela justifie les prix pratiqués.

De la concurrence pour les chaînes

L'espoir, clairement affiché, d'Olivier Lecoq est évidemment de se démarquer de la concurrence, et si possible de capter un peu de la clientèle des grandes chaînes. "La charte nous permet aussi d'avoir 5 points de vente pour un lieu de fabrication ; ce qui permet d'ouvrir une boutique avec des produits artisanaux, labellisés, dans des communes où il n'est pas possible d'avoir un site de production", complète-t-il.

Étant un des premiers à bénéficier de cette labellisation, Olivier Lecoq vient tout juste de recevoir le kit de publicité qui lui permettra de communiquer par voie d'affichage dans ses magasins et sur ses vitrines. Il n'a donc pas encore vu non plus de conséquences sur sa clientèle ou son CA. "Mais les clients qui sont au courant sont ravis, et rassurés sur ce qu'ils savaient déjà, précise-t-il. Un label avec un vrai audit leur permet d'être sûrs de ce qu'ils voyaient en boutique."

Les clients en question ont appris la nouvelle par voie de presse, et surtout grâce à des publications sur Internet. La boulangerie possède en effet son compte Facebook, alimenté par un travail d'environ une demi-heure par jour, doté de 500 abonnés, et qui ramène bel et bien des clients en boutique. "Quand les clients voient sur les réseaux les offres que nous faisons, notamment pour les fêtes, cela déclenche des ventes coups de coeur", explique Olivier Lecoq, qui semble donc miser à la fois sur des savoir-faire anciens et modernes.

Repères

Raison sociale : Le four de Brix

Activité : Boulangerie-pâtisserie-traiteur

Siège social : Brix (Manche)

Création : Février 2003

Dirigeant : Olivier Lecoq, 41 ans

Effectif : 9 personnes

CA : NC

Je m'abonne

NEWSLETTER | Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande