En ce moment En ce moment

Véhicules utilitaires: quels équipements ?

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Encore une fois, ce sont le métier, la nature des marchandises à transporter et les contraintes associées qui doivent guider le choix de vos équipements. "En moyenne, le prix de l'aménagement d'un VU est compris entre 2 000 et 5 000€HT", estime Céline Krebs. Un investissement coûteux qui peut être rapidement amorti grâce à la réduction du temps passé à la recherche d'outils et à la diminution des trajets inutiles causés par le manque de rangements dans votre VU.


Avant de meubler l'espace de chargement, réalisez un inventaire précis du matériel et de l'outillage transportés en concertation avec le(s) conducteur(s).

D'autant qu'il est possible d'obtenir sous condition - et notamment celle d'être éligible au régime général de la sécurité sociale - des aides financières (jusqu'à 3 000€HT) accordées par les Carsat , en déposant un dossier. Dans tous les cas, rapprochez-vous d'un aménageur professionnel pour recueillir ses conseils et assurer l'aménagement de votre VU.

Surtout, n'essayez pas de le bricoler vous-mêmes votre véhicule au risque de compromettre la sécurité du conducteur. Certains points d'accroche nécessitent, par exemple, le recours à des systèmes de fixation que seuls les aménageurs ont entre les mains. Soyez vigilant.

ATTENTION ! Ne négligez pas l'arrimage des charges lourdes !

Un autre principe très important doit également être respecté: tout ce qui n'est pas rangé doit être arrimé. Pour rappel, en cas de choc à 50km/h, le chargement non arrimé est projeté vers l'avant du véhicule avec une force comprise entre 20 et 40 fois son poids selon la nature de l'obstacle percuté. En cas d'accident, le chef d'entreprise qui n'a pas arrimé sa marchandise voit sa responsabilité engagée. Le code de la route prévoit en effet que le chargement d'un véhicule ne doit pas être une cause de dommage ou de danger (art.R312-19). Le chargement débordant à l'extérieur du véhicule doit aussi être solidement arrimé (art.R312-19). "La cloison de séparation ne pouvant pas tout arrêter, installer des rails d'arrimage est recommandé pour y sangler les charges lourdes", conclut Céline Krebs.

Je m'abonne

Fanny Perrin d'Arloz

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet