Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Commerce Mag
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Covid-19 : 71% des entreprises de proximité ont perdu du chiffre d'affaires en 2020

Publié par Julien Ruffet le | Mis à jour le
Covid-19 : 71% des entreprises de proximité ont perdu du chiffre d'affaires en 2020

La Covid-19 a provoqué une chute de 71% du chiffre d'affaires des entreprises de proximité en 2020. Par contre, les répercussions sont variables selon les secteurs d'activité souligne une étude publiée, mardi 26 janvier 2021, par l'Union des entreprises de proximité.

Je m'abonne
  • Imprimer

Qui dit baisse d'activité dit baisse du chiffre d'affaires. Dans une étude* publiée mardi 26 janvier par l'Union des entreprises de proximité, 71% des chefs d'entreprise de proximité font état d'une baisse de chiffre d'affaires. Plus alarmant encore, 13% déclarent une chute supérieure à 50%.

Si l'activité des sociétés locales régresse de 12,5% en 2020, tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne. En tête, les hôtels, cafés et restaurants font grise mine avec des CA qui se contractent à hauteur de 55%. À l'opposé, les commerçants de l'alimentation ne pâtissent pas de la pandémie et parviennent à maintenir, voire à développer leur activité pour 68% d'entre eux.

Parmi ces chiffres inquiétants, l'étude souligne que seul 2% des entreprises sondées ont dû licencier pour faire face à la crise. En prévision, 63% ont eu recours à de l'activité partielle.

Beaucoup d'aides et peu de licenciements

Les artisans, commerçants de proximité et professionnels libéraux sont un quart à avoir subi une baisse d'activité. Ils misent sur les dispositifs de soutien pour repartir en 2021. Seuls 8% estiment ne pas être en mesure de rembourser les aides contractées. Parmi ces entreprises qui envisagent le pire, 90 000 (sur 3 millions d'entreprises de proximité) projettent une fermeture dans les prochains mois.

Mais quels sont les dispositifs auxquels les chefs d'entreprises ont eu recours pour faire face à la crise ?

- Les reports de cotisations sociales et fiscales (pour un tiers des entreprises),

- Le prêt garanti par l'État (pour 17%),

- Les reports de prêts bancaires (pour 13%),

- Les aides territoriales (pour 13%),

- Les demandes de loyers professionnels (pour 6%).

Dans le secteur de l'hôtellerie-restauration le taux de bénéficiaire du fonds de solidarité s'élève à 90% et 63% pour le PGE. Cette bouée de sauvetage serait pour 68% des sondés une porte de sortie à la crise. Ils en demandent d'ailleurs le maintien, pour toutes les entreprises dont le chiffre d'affaires demeure inférieur de 50% à son niveau de 2019.

*Méthodologie : l'enquête a été menée en janvier 2021 auprès de 6 200 artisans, commerçants et professionnels libéraux.
Je m'abonne

NEWSLETTER | Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande