En ce moment En ce moment

Êtes-vous prêt à dupliquer votre concept en franchise ?

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Point crucial de la création d'un réseau: le potentiel de développement de l'enseigne dépend de facteurs macroéconomiques (l'état du marché, la consommation des ménages, les perspectives de croissance, etc.), mais aussi microéconomiques (les concurrents, les surfaces commerciales disponibles, etc.). "Il faut surfer sur une tendance, proposer un produit différent, éprouvé, auprès d'un public qui y porte de l'intérêt", souligne Michel Kahn, citant l'exemple de la chaîne de pizzerias La Pizza de Nico, qui compte une vingtaine de boutiques en Alsace et dont le propriétaire, Nico Palea, a imaginé une pizza de 40 cm de diamètre (30 cm habituellement).

Choisir les statuts

Autre étape nécessaire: la formalisation juridique du concept. "Entre franchise pure, licence de marque, commission-affiliation et autres, il existe différentes formes de partenariats à étudier avec un conseil", explique Franck Berthouloux. L'avocat permet d'opter pour la meilleure solution en fonction de l'activité (dans l'habillement, la commission-affiliation est la forme la plus courante) et de bien rédiger les documents nécessaires, tel le DIP (dossier d'information préalable). Enfin, il faut prévoir le fonctionnement des futurs franchisés et se poser les bonnes questions : quelles perspectives de développement, quelles conditions d'accès à la franchise, comment former les recrues, animer le réseau et communiquer grâce à l'informatique ? De chef d'entreprise à ­franchiseur, il s'agit d'appréhender un ­nouveau métier.

Témoignage

Jean-François Feuillette, Boulangerie Feuillette

"Les franchisés font avancer le concept"

Boulanger-pâtissier, Jean-François Feuillette a créé avec son épouse Laure sa première boulangerie Le Théâtre du pain à Blois, en 2005. En 2009, il ouvre un nouveau concept plus grand, avec une partie traiteur et un parking pour les clients. La Boulangerie Feuillette est née, qui sera suivie de trois autres magasins. "En 2012, nous avons alors décidé de franchiser l'enseigne, pour accélérer le développement et déléguer la gestion de chaque nouvelle entité à des patrons." Le couple fait appel à un consultant spécialisé, Axe Réseaux, pour l'épauler dans ce projet. "Le plus dur a été de décrire tous les process dans le détail, des techniques de fabrication à la formation des partenaires, qui chez nous dure trois mois", reconnaît le boulanger.

En 2015, après avoir formalisé le concept et embauché une spécialiste du développement, Feuillette ouvre ses deux premières franchises à Poitiers et Bourges. "Nos franchisés ont un regard neuf et des suggestions constructives qui profitent à tous les magasins", poursuit-il. C'est d'eux que vient l'idée d'installer une baie vitrée ouvrant sur le salon de dégustation ou encore celle d'installer des bornes de rechargement de voitures électriques sur les parkings. L'enseigne s'apprête à ouvrir deux autres points de vente d'ici à l'été et continuera à se développer en propre et en réseau.

Je m'abonne

Olga Stancevic

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Franchise

Par Benoit Fougerais, directeur général de pretpro.fr

La franchise est une méthode qui permet à un indépendant de créer son entreprise plus rapidement en optimisant ses chances de succès. La recherche [...]

Franchise

Par Quentin Tiburce dirigeant Europe de Compliantia

Dans la franchise, tous pareils ? En réalité, de moins en moins. Certaines enseignes laissent à leurs franchisés une certaine latitude pour [...]