En ce moment En ce moment

Comment choisir son partenaire franchisé ?

Publié par le - mis à jour à
Comment choisir son partenaire franchisé ?
© Bumble Dee - stock.adobe.com

Recruter un partenaire franchisé n'est pas la même démarche que recruter un salarié. Il sera indépendant juridiquement et pourtant très lié à l'enseigne dont il sera l'ambassadeur. Plusieurs qualités du candidat ne doivent pas échapper à l'oeil du franchiseur dans le cadre de ce recrutement.

Je m'abonne
  • Imprimer

La relation entre le franchiseur et le partenaire franchisé doit s'inscrire dans la durée pour être une véritable réussite. C'est pourquoi, le choix du franchisé est une étape cruciale. Ce dernier doit être en mesure de remplir plusieurs rôles et ce dès le début de la collaboration.

On ne recrute pas un partenaire franchisé comme on recrute un salarié. Les qualités attendues ne sont pas les mêmes. D'abord parce que la relation doit absolument s'inscrire sur le long terme, ensuite parce qu'il n'a pas le même rôle.

Avoir une âme d'entrepreneur

Le partenaire franchisé est avant tout un entrepreneur. Être à même de prendre des décisions, de manager des salariés et de déléguer sont les trois atouts indispensables que l'entrepreneur accompli doit avoir dans sa manche.

Être entrepreneur, c'est aussi avoir le goût du risque car même si le partenaire franchisé est, au début de sa nouvelle aventure, épaulé par la tête de réseau, encore faut-il qu'il parvienne en amont à prendre la décision de devenir dirigeant.

Être un bon gestionnaire

Ne pas reculer devant le défi d'entreprendre et être à même de gérer des hommes ne suffisent pas à assurer la pérennité de son entreprise. En effet, au-delà des aléas - notamment des crises sanitaires qui pointent le bout de leur nez sans crier gare - les difficultés financières dues à des erreurs de gestion peuvent conduire l'entreprise dans une impasse.

C'est pourquoi il est important d'observer chez son partenaire franchisé des compétences en matière de gestion. Nul besoin pour cela de passer au préalable un diplôme d'expertise comptable. Néanmoins, avoir de solides notions de gestion est un avantage pour la tête de réseau comme pour le franchisé.

Être doté d'un véritable sens commercial

Avoir un sens commercial aiguisé est indispensable à chaque dirigeant d'entreprise et c'est encore plus vrai dans le secteur du commerce.

Avoir le sens commercial ne se limite pas à être aimable avec sa clientèle et à offrir de temps à autres un service gratuit. Ça, c'est un début mais c'est insuffisant.

En revanche, celui qui, en plus, sait observer ce qui se passe sur le marché, ce que font ses concurrents, celui qui sait être à l'écoute des besoins de ses clients et parfois de leurs critiques, saura anticiper les tendances et les attentes de sa clientèle.

La franchise fournit au partenaire les outils nécessaires à la réussite de son entreprise, mais c'est au franchisé de pousser les portes et de trouver des contrats.

Le partenaire franchisé, ambassadeur de la marque

Lorsque la tête de réseau recrute de nouveaux partenaires franchisés, il recrute en réalité de nouveaux ambassadeurs de sa marque. Il est donc capital qu'ils adhèrent aux valeurs de l'entreprise.

Une fois le partenaire franchisé lancé, il devient un porte-parole, un représentant de la marque.
Il peut alors contribuer à donner une très bonne image de l'enseigne, en respectant ses valeurs, ses techniques, ses règles de management, ... ou nuire à l'image de marque de l'entreprise.

S'assurer que le partenaire qui est sur le point de rejoindre le réseau partage bien l'état d'esprit de l'entreprise est donc incontournable.

S'il est clair que le futur partenaire franchisé doit répondre à certains critères, la tête de réseau doit, elle aussi, cocher certaines cases non seulement pour attirer des candidats, mais aussi pour que la relation avec le franchisé se déroule dans les meilleures conditions.

Pour en savoir plus

Nicolas de Bronac est le fondateur de Séquoia Pressing, qu'il a fondé il y a 12 ans et est également consultant senior pour Nerput Conseil.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Nicolas de Bronac, fondateur de Séquoia Pressing

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Franchise

Par Nicolas de Bronac, fondateur de Séquoia Pressing

Recruter un partenaire franchisé n'est pas la même démarche que recruter un salarié. Il sera indépendant juridiquement et pourtant très lié [...]

Franchise

Par Véronique Méot

Avec des réseaux aux positionnements plus proches et plus responsables qui suivent - anticipent - les comportements des consommateurs, la franchise [...]