En ce moment En ce moment

Paiements en ligne: la sécurité avant tout

Publié par le
Paiements en ligne: la sécurité avant tout

Je m'abonne
  • Imprimer

Vérification de l'identité

Très rassurant, le système 3D Secure n'en est pas moins une étape supplémentaire dans la transaction, que certains jugent contraignante. C'est pourquoi de nombreux sites d'e-commerce recourent aux systèmes de porte-monnaie électronique (ou e-wallet). Qu'il s'agisse de PayPal, Kwixo, Hipay, Buyster ou autres prestataires, tous requièrent que l'acheteur se crée un compte chez eux et communique ses coordonnées bancaires, une seule fois. Après quoi, il n'aura qu'à entrer son identifiant et son code pour utiliser son porte-monnaie électronique (en fait, sa carte de paiement) et payer. Ce qui évite la saisie régulière des données sur le Net, donc les risques de captation. "Nous allons enrichir notre offre e-commerce du portefeuille électronique V.me de Visa, où l'utilisateur pourra payer facilement avec ses cartes sans avoir à indiquer ses coordonnées bancaires à chaque transaction", indique Laurent Bergamelli (LCL).

Filiale de Fia-Net, sceau de confiance qui évalue les sites marchands d'après l'avis de leurs clients, le prestataire Kwixo propose lui aussi un système de portefeuille numérique: "Nous possédons l'agrément PCI DSS, ce qui évite au commerçant d'avoir lui-même à répondre à cette norme très stricte, puisqu'il ne gère aucune donnée bancaire", précise Alain Dias, directeur d'activités de Kwixo. Les prestataires proposent d'autres sécurités, en analysant les données de l'acheteur sur le Web: "nous vérifions si la carte de paiement est française ou étrangère et la comparons avec l'adresse IP de l'ordinateur, explique Bruno Gloaguen, dg Europe d'Hipay, plateforme de paiement sur Internet. Nous pouvons également tracer l'utilisation de la carte au cours des derniers mois, afin de détecter un comportement anormal. L'e-marchand définit lui-même quel degré de contrôle il souhaite instaurer."

Agréments bancaires

Enfin, dans la tendance au développement du m-commerce, certains opérateurs tels Buyster se lancent sur ce créneau: "Notre porte-monnaie électronique est très ergonomique pour les utilisateurs d'appareils mobiles et entièrement sécurisé, puisque nous répondons au standard PCI DSS et que nous sommes agréés par la Banque de France", relate Sébastien Trova, directeur commercial de Buyster. Côté commerçant, ces multiples acteurs sont autant de façons de répondre aux habitudes d'achat des clients. Mais ce sont aussi autant d'intermédiaires qui prélèvent une commission à chaque transaction et dont il faut vérifier les conditions commerciales.

De multiples moyens de paiement pour satisfaire les clients

Créé en 2010, le site www.itinbikes.com vend des vélos à assistance électrique, ainsi que leurs accessoires. Il est animé par Régis et Cédric Rossi, deux frères qui possèdent leur boutique physique au coeur de Marseille. "Nous n'avons jamais eu de problème d'encaissement avec nos 1 000 transactions par mois sur le site web", se félicite Régis Rossi. Dès la conception du site, les frères Rossi ont porté le plus grand soin à la sécurité: "d'abord, nous avons voulu rassurer les clients en adoptant le sceau de confiance Fia-Net.

Puis, notre politique a été d'offrir le plus possible de canaux de paiement, pour répondre à toutes les attentes ", explique Régis Rossi. Sur le site d'Itinbikes.com, on peut donc payer par carte bleue (auquel cas la transaction est sécurisée via la banque des commerçants, LCL), via PayPal, Kwixo ou encore Buyster pour les appareils mobiles. Il est aussi possible d'envoyer un chèque bancaire à la boutique. "Grâce à ce choix, nos clients vont jusqu'au bout de la transaction et n'abandonnent pas leur panier au moment de payer", conclut le commerçant dont les ventes, tous canaux confondus, ont progressé de 23% l'an dernier.

Régis Rossi, codirecteur d'Intinbikes.com

Je m'abonne

Olga Stancevic

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet