En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Pourquoi un site e-commerce alors que vous vendez localement ?

Le site e-commerce est une demande des clients qui voulaient que nous leur expédions du fromage. Le fromage, on ne l'envoie pas comme une paire de chaussures, il faut quand même une chaîne de froid, une logistique ! C'est un service complémentaire pour nos clients qui passaient une fois dans l'année. Nous réalisons 4 % du chiffre d'affaires du magasin grâce au site marchand, qui connaît d'année en année, des progressions à deux chiffres. Cela permet aussi aux touristes qui ont goûté nos fromages sur les plateaux des restaurateurs de la région de nous les commander.

Qu'est-ce qui vous différencie des autres entreprises ?

C'est une vision différente de fonctionnement et de modèle économique, celui de l'entreprise familiale qui a des valeurs et qui, depuis des années, se transmet de mains en mains. Je gère les comptes de l'entreprise comme mes comptes personnels, en investissant fortement dans l'amélioration de l'entreprise. En ayant choisi de reprendre l'entreprise familiale, j'ai une responsabilité supplémentaire, car nos parents et nos grands-parents y ont passé beaucoup de temps et il est hors de question de tout faire capoter.

Une nouvelle gamme bio

La Fromagerie Gardon a récemment lancé une nouvelle gamme de fromages bio, avec deux références, le Cantalou (300 g) et la Tomme des trois sucs (2 kg), qui ont demandé trois ans de mise au point. Il s'agit d'une gamme à base de lait cru bio, avec une alimentation à base de foin et de pâturage uniquement, respectant un cahier des charges spécifique.

Un jeune éleveur de vaches laitières converti en bio, à 5 km du village, fournit quotidiennement 500 000 litres de lait pour la production. La certification bio a demandé des investissements importants pour l'entreprise, notamment afin d'assurer une collecte et un stockage séparé du lait bio, puis sa transformation en fromage.

Chiffres-clés

1998 : 1,5 M€ pour le transfert de l'atelier de transformation à l'extérieur du village, avec l'aide d'un crédit-bail de la communauté de communes qui a investi sur le bâtiment sur 15 ans.

2008 : 1,5 M€ pour regrouper transformation et conditionnement dans le même atelier, avec des aides de la région et de l'Union européenne de 200 M€.

2020 : 3,5 M€ de projet d'investissement pour la création d'une station d'épuration et une extension pour des caves d'affinage, plus récupération de chaleur pour optimiser les consommations énergétiques au niveau de la production de froid. Cet atelier doit être polyvalent pour pouvoir accueillir de nouveaux produits.

Repères

Raison sociale Fromagerie Gardon SARL

Activité Fabrication de fromage

Ville La Chapelle-Laurent (Cantal)

Date de création Avril 1971

Dirigeant Jérôme Gardon, 38 ans

Effectif 36 salariés

CA 2018 3,8 M€

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Delphine Goater

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet