En ce moment En ce moment

3e confinement : les commerces et rayons non-essentiels de nouveau fermés dans 16 départements

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
3e confinement : les commerces et rayons non-essentiels de nouveau fermés dans 16 départements

Les commerces et rayons de grandes surfaces ne rentrant pas dans la liste de ceux "vendant des biens et des services de première nécessité" fermeront leurs portes dans les 16 départements concernés par le reconfinement, à partir de ce week-end, a précisé le Premier ministre.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les commerces et rayons non-essentiels dans 16 départements, dont tous ceux d'Ile-de-France et des Hauts de France, fermeront de nouveau à partir de vendredi soir. "Pour ralentir l'épidémie, il faut réduire (...) les occasions de contacts dans les lieux clos, a expliqué Jean Castex. La fermeture d'une partie des commerces doit y contribuer, indépendamment des risques spécifiques liés à leur fréquentation. Par souci d'équité, les restrictions de vente s'appliqueront aux mêmes produits qu'ils soient vendus dans un rayon de grande surface, un commerce spécialisé ou un petit commerce de centre-ville." Dans un hypermarché, certains rayons considérés comme essentiels resteront ouverts, mais ceux vendant des produits non essentiels ne seront plus accessibles.

Selon Bercy, 110 000 commerces environ sont concernés.

"C'est l'hypothèse la plus dure qui a été retenue, c'est une vraie catastrophe parce que cela signifie qu'une partie importante du commerce français va se retrouver très largement fermée et qu'on repart en 'absurdie' avec cette nécessité, pour les grandes surfaces, de bâcher à nouveau une partie des rayons", a fustigé jeudi auprès de l'AFP Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).

Libraires et disquaires resteront ouverts

C'est donc le même dispositif qu'au deuxième confinement de l'automne 2020, avec une différence importante: librairies et disquaires pourront rester ouverts, étant désormais catégorisés comme "de première nécessité".

Lors des précédents confinements, le gouvernement avait précisé la liste des produits considérés comme essentiels à la poursuite de l'activité économique, comprenant notamment la vente de produits alimentaires, les journaux et papeterie, les matériaux de construction ou encore la quincaillerie, "ainsi que pour la vente de produits de toilette, d'hygiène, d'entretien et de produits de puériculture".

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet