Recherche
Magazine Commerce Mag
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Soldes d'été 2021 : A quoi les marques doivent-elles s'attendre ?

Publié par le | Mis à jour le
Soldes d'été 2021 : A quoi les marques doivent-elles s'attendre ?
© Brad Pict - stock.adobe.com

Cette année, 34 % des Français hésitent encore à dépenser leur argent durant les soldes d'été contre 24 % d'entre eux qui comptent profiter pleinement de ce moment de consommation.

Je m'abonne
  • Imprimer

Adot dévoile les résultats de son étude exclusive sur les tendances de consommation pendant les soldes d'été 2021. Que ce soit en magasin ou en ligne, les soldes d'été rencontrent d'années en années un véritable succès. Généralement plébiscité par les Français, cette période propice aux bonnes affaires fait face cette année encore aux nouvelles normes sanitaires imposées par la situation actuelle. En effet, fait surprenant cette année, ce sont 34 % des Français qui hésitent encore à dépenser leur argent durant les soldes d'été contre 24 % d'entre eux qui comptent profiter pleinement de ce moment de consommation. Un constat sans appel qui vient consolider l'engagement des Français vers une consommation de plus en plus responsable. Les confinements successifs ont marqué cette volonté des Français à consommer de façon raisonnée et utile.

Par ailleurs, l'étude nous révèle que ce sont avant tout les femmes âgées de 18-34 ans qui sont les plus intéressées par les soldes d'été (+5 points). Une tranche de la population qui recherche constamment de la nouveauté et largement adepte des achats en ligne. Néanmoins, il est intéressant de constater que même si les femmes se montrent les plus intéressées par cette période propice aux bonnes affaires, ce sont toutefois les hommes qui prévoient de dépenser le plus pendant les soldes d'été.

Aussi, cette période de vente cruciale pour les enseignes fait face aujourd'hui à un contexte économique inédit qui contraint une grande majorité des Français à plus de réflexion avant d'acheter.. Cette année, ce sont en effet seulement 16 % des Français qui dépenseront plus de 100 euros pour leurs achats et 9 % d'entre eux dépenseront de 51 à 75 euros, alors que 17 % des Français n'alloueront aucun budget durant cette période. Un changement de comportement ainsi fortement influencé par la perception d'une baisse du pouvoir d'achat et à une prise de conscience des enjeux liés à une consommation plus durable.

Il est toutefois intéressant de souligner que ces Français enclins à répondre à l'appel de cette période charnière pour les commerçants porteront davantage leurs dévolus sur le prêt-à-porter, qui rencontre un succès certain puisque ce sont 24 % des répondants qui dépenseront une partie de leur budget dans ces produits. Suivi ensuite par la décoration et l'aménagement de la maison avec 17 %, puis la beauté et les parfums (11%) ; les bijoux et l'horlogerie (8%) et enfin les produits High-Tech (6 %).

Malgré les nombreuses restrictions sanitaires imposées, les Français se montrent particulièrement confiant à l'idée de retourner dans les magasins physiques.. Leur comportement d'achat a évolué depuis le premier confinement et un retour à la normale est ainsi sollicité pour bon nombre de Français aujourd'hui. En effet, l'étude souligne que 60 % des Français comptent faire leurs achats en magasin pendant ces prochaines soldes. Alors que 40 % des Français feront leurs achats en ligne. Les magasins restent ainsi les lieux d'achats privilégiés par les Français cet été.



Je m'abonne

NEWSLETTER | Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande