En ce moment En ce moment

[Dossier] Produits et commerces d'antan, une niche à exploiter

Publié par le - mis à jour à
[Dossier] Produits et commerces d'antan, une niche à exploiter

Confiserie, droguerie, beauté, herboristerie ou jouets, les boutiques de tradition, ancestrales ou recréées de toutes pièces, résistent dans les centres-villes et offrent à leurs clients produits de qualité, conseils personnalisés et "made in France". Comment adapter son commerce à cette tendance ?

Je m'abonne
  • Imprimer

Plus de deux siècles après leur création, certaines boutiques ont traversé le temps et sont encore en activité, vendant des produits artisanaux ou traditionnels. Les mots "tradition" et "artisanat" sont souvent invoqués comme synonymes de qualité et d'authenticité, par opposition aux produits industriels, fabriqués en grande quantité. En effet, ces Maisons de confiance ont conservé à la fois leur décor et leur âme. À l'heure où l'on revient au goût des choses simples, cette permanence séduit de plus en plus de consommateurs, qui ont besoin de retrouver des repères rassurants. En franchissant la porte d'une boutique au look d'antan, que leurs parents ou leurs grands-parents ont connue, ils s'offrent, eux aussi, un petit bout d'histoire...

Les confiseries et chocolateries à l'ancienne sont les gardiennes d'un patrimoine sucré avec leur savoir-faire et leurs recettes authentiques. Elles sont représentées par de nombreuses Maisons de tradition. À Nancy, face à la gare, le décor intact de la plus ancienne biscuiterie chocolaterie Lefevre-Lemoine, accueille les voyageurs à la recherche d'un cadeau gourmand et authentique, au goût d'antan. Depuis 1933, on y trouve toutes les plus grandes spécialités lorraines, comme les mirabelles, macarons et bergamotes de Nancy.

Autre confiserie et chocolatier historique restée dans son jus, "A la Mère de Famille" existe à Paris depuis 1761, adresse de la boutique historique sise rue du Faubourg Montmartre. Carreaux anciens, comptoirs et guichets de bois patiné, lustres de métal et pendeloques, bonbonnières alignées, entre élégance et insouciance, tout ici rappelle la Belle Époque depuis laquelle la boutique historique n'a pas beaucoup changé. Avec sa façade verte et ses verres églomisés (décorés à la feuille d'or), sa devanture date de la fin du XIXe siècle. Répertoriée depuis 1984 comme monument historique, elle s'inscrit dans l'histoire de Paris et de son patrimoine. Elle cultive dans ses recettes les plus anciennes comme dans ses créations le goût de la tradition. La confiserie artisanale représente cependant une niche étroite, sur un marché du bonbon très concurrentiel, constitué à 99 % de fabricants industriels.

"La vitrine est une invitation au rêve"

Comme les parfumeries ou les confiseries, les magasins de jeux et jouets traditionnels sont aussi des commerces de niche qui fonctionnent, parce qu'ils s'appuient sur des fournisseurs qui sont, eux-mêmes, des artisans ou des créateurs. C'est ainsi qu'Alain Simon, du magasin Pomme de Reinette, à Montpellier, sélectionne ses produits qui répondent à un vrai besoin d'ancrage et de racines, quelle que soit leur marque. "Je sélectionne des jeux traditionnels, c'est-à-dire intemporels, qui répondent à un vrai besoin d'ancrage et de racines, quelle que soit leur marque."

Sa clientèle intergénérationnelle, très diverse socialement, est sensible à ses choix, lui le fait savoir et lui est fidèle. "Nous suivons de nombreux clients depuis leur naissance, ainsi que leurs parents, et passons du temps à parler avec eux : de leurs expériences de jeux et de nos produits que nous connaissons très bien." Au coeur de Montpellier, sa boutique au décor de mosaïque, s'inscrit dans l'écrin de la vieille ville et attire aujourd'hui petits et grands. "Nous accueillons les clients comme des visiteurs. La vitrine est une invitation ; on la soigne avec de beaux objets et des animations qui invitent avant tout au rêve. Entrer dans le magasin est une expérience qui évoque le merveilleux. Chaque détail d'ambiance et de décoration, y compris la calligraphie des étiquettes, compte." Le magasin touche la part enfantine et créative de chacun et répond à son besoin de rêve. Parfaitement inséré dans le cadre architectural des rues historiques de Montpellier, il a besoin pour perdurer d'un centre-ville vivant.

Raison sociale : SARL AMSTRAMGRAM

Activité : Jeux et jouets

Siège social : Montpellier (Hérault)

Création : 1972

Dirigeant : Alain et Françoise Simon

Effectif : 7 personnes

CA 2017 : NC

Je m'abonne

Delphine Goater et Françoise Bougenot

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet