En ce moment En ce moment

DES PROS ENGAGÉS EN FAVEUR DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
DES PROS ENGAGÉS EN FAVEUR DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Nouvelle édition, nouveaux talents. Le 26 novembre prochain, à l'occasion de la remise des prix " Les Pros ont du talent ", un prix spécial" Les Pros de la Sécurité routière " sera décerné.Ce prix récompense les initiatives en faveur de la sécurité routière prises par des chefs d'entreprises.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ce trophée met en exergue la nécessité d'oeuvrer au quotidien à l'amélioration des comportements routiers de ses collaborateurs. Une action d'autant plus importante en raison de l'impact sur l'attitude des conducteurs en dehors des heures de travail. Car les accidents de la route, lors d'une mission ou sur le trajet entre le domicile et le travail, constituent le premier risque mortel professionnel. Ils sont à l'origine chaque année d'environ 500 décès, 5 000 hospitalisations et 22 000 accidents avec blessures. S'ajoutent à ces souffrances physiques et morales, souvent irréparables, un coût pour les entreprises(et la société) avec 4 millions de journées de travail "perdues" chaque année. À ce jour, plus de 1 300 employeurs (dont 465 entreprises de moins de 25 salariés) se sont engagés pour la sécurité de plus de 3 millions de collaborateurs en signant 7 engagements pour une route plus sûre : pas de téléphone au volant, sobriété sur la route, obligation du port de la ceinture de sécurité en toutes circonstances,temps de repos inclus dans le calcul des temps de mission, respect des règles de vitesse,formation à la sécurité routière et encouragement à l'équipement des conducteurs de deux roues motorisés. Autant d'engagements qui sont en mesure d'avoir un impact réel sur la sinistralité routière et ses conséquences ! Découvrez le témoignage de trois chefs d'entreprise qui sont en compétition pour recevoir ce trophée le 26 novembre 2019.

LAËTITIA BUISSON PDG et directrice Qualité du réseau national Confiez-Nous

Pourquoi avoir décidé de vous engager à sensibiliser vos collaborateurs sur les enjeux de sécurité routière ?

Dans un contexte où une partie de nos salariés passent leur journée sur la route, il me semblait indispensable de mener des actions de prévention. En parallèle, j'avais été très touchée par les actions de sensibilisation mises en place par le Gouvernement sous forme de diffusion de courts-métrages à vertu pédagogique. Notre entreprise a donc fait le choix de payer des heures de travail à ses salariés pour mettre en place des sessions liées au visionnage de ces journées de prévention. Aussi, dans le cadre de mes missions de Direction Qualité du Réseau National Confiez-Nous, j'ai déployé ces actions sur l'ensemble de nos agences de France par petits groupes.

Quelles mesures avez-vous mises en place ?

En tant qu'entreprise de services à la personne, il est très compliqué de libérer les personnes de leur planning. Nous avons ainsi mis en place des petits groupes qui se sont succédé afin de visionner les courts-métrages de sensibilisation. À la suite de ces visionnages, des quiz ont été lancés afin de mesurer le niveau de connaissances des collaborateurs (sur des thèmes liés à la conduite ou au diagnostic d'un véhicule en bonne santé, par exemple). Compte tenu des écarts d'âge entre les salariés, les résultats ont été disparates avec une nécessité de faire des "mises à jour" pour certains. Concrètement, nous allons mettre en place des sessions de formation d'ici la fin de l'année, toujours par petits groupes, à la fois sur la partie théorique et pratique. En effet, des moniteurs vont accompagner les collaborateurs pour apprécier leur niveau de conduite, et le cas échéant, montrer ce qu'il faut faire ou ne pas faire.

Quel bilan tirez-vous de vos démarches ?

Après les visionnages des sessions des courts-métrages, les salariés dans leur grande majorité ont été très touchés par les images et les messages véhiculés par les témoignages et autres commentaires des forces de l'ordre. Ils ont pu juger des progrès qu'ils peuvent faire pour éviter que la route ne devienne un lieu de stress, ou pire, un drame. Par ailleurs, ces sessions ont été perçues comme un lieu d'échange où la communication ne s'arrêtait pas seulement sur nos missions de base. Des liens ont ainsi pu être resserrés.

RAISON SOCIALE : Confiez-Nous Sud Haute-Vienne

ACTIVITÉ : Services à la personne

VILLE : Saint-Yrieix-la-Perche

DIRIGEANT : Laëtitia Buisson

EFFECTIF : 25 (ETP)


EMMANUEL CASTRO Gérant de Fournil des Albères - Maison Castro

Pourquoi avoir décidé de vous engager à sensibiliser vos collaborateurs sur les enjeux de sécurité routière ?

En raison d'une double expérience malheureuse liée à l'usage de la route, la sensibilisation à la sécurité routière me paraît être une action naturelle. Lorsque vous perdez votre père sur la route et que deux ans après, vous êtes victime d'un grave accident de la route, vous êtes convaincu que l'usage d'un véhicule doit se faire d'une manière sérieuse, sans laisser place au hasard. C'est en quelque sorte une seconde nature pour moi lorsque j'aborde ce sujet.

Quelles sont les dispositions mises en place ?

D'une part, discuter quotidiennement avec les collaborateurs pour leur faire comprendre les dangers encourus lorsqu'ils prennent le volant. D'autre part, le discours tenu ne doit pas mettre les collaborateurs sous pression, ni en état de stress. Il faut certes les avertir contre les risques qu'ils prennent lorsque la veille, par exemple, ils ont fait la fête. Mais surtout, il convient de les prévenir qu'ils doivent pouvoir compter sur un collaborateur lorsque justement, ils ne sont pas en parfait état de conduire pour assurer les trajets quotidiens. Par ailleurs, avoir des véhicules bien entretenus et très récents me paraît être une évidence afin de mettre à disposition des employés un outil performant et efficace sur le plan de la sécurité. Enfin, lorsque je recrute, j'identifie assez vite ceux qui sont capables de rouler sereinement de ceux qui pourraient être dangereux, pour eux-mêmes ou pour les autres.

Quel bilan tirez-vous de vos démarches ?

Mes collaborateurs effectuent des trajets répétitifs d'environ une heure, tous les jours, tôt le matin entre 6 et 7h. Ce sont ces typologies de trajets qui sont les plus accidentogènes. Or, grâce à ces discussions préventives entretenues en permanence avec eux, la route ne fait pour le moment, aucun dégât important. Preuve en est dernièrement avec un employé qui a heurté un troupeau de sangliers. Comme il roulait douce¬ment, les dégâts subis sont juste matériels.

RAISON SOCIALE : Fournil des Albères - Maison Castro

ACTIVITE : Boulangerie - Pâtisserie

VILLE : Laroque-des-Albères

DIRIGEANT : Emmanuel Castro

EFFECTIF : 25

NATHALIE PYCHOU Directrice d'Ovodis

Comment est née votre volonté de vous impliquer dans les problématiques liées à la sécurité routière ?

J'avais déjà organisé il y a quelques années des stages en situation de conduites extrêmes, pour les livreurs. En mars 2018, l'Automobile Club Basco-Béarnais m'a contactée afin de sensibiliser les collaborateurs à la sécurité routière. Je me suis alors inscrite afin d'envoyer mes équipes en sessions de formation qui se déroulent durant 3 heures les après-midi. Le budget consacré a été de 180 € par personne.

Quelles principales dispositions avez-vous prises pour accompagner vos collaborateurs ?

3 personnes sont déjà parties en formation, le reste de l'équipe (4 personnes) doit suivre d'ici la fin de l'année. Par ailleurs, je suis très vigilante pour que les tournées de livraison ne soient en aucune façon surchargées. Il faut savoir que nos livreurs parcourent en moyenne 300 km par jour, avec des charges très variables (de 10 à 300 kg) par client. Les tournées sont donc parfaitement établies à l'avance, rien ne doit être déclenché en situation d'urgence. Cela afin que les livreurs ne soient pas soumis à une situation exacerbée de stress sur la route. Ce climat de sérénité est très important dans la vie de l'entreprise et pour assurer un maximum de confiance sur la route.

Quels résultats avez-vous enregistrés ?

Il est très difficile de quantifier les résultats suite aux opérations de sensibilisation à la sécurité routière. D'autant plus que nous n'avons pas, à ce jour, relevé d'accidents mineurs ou majeurs. À la question posée sur ce qu'ils avaient pensé de ces opérations, tous ont souligné l'importance du message véhiculé. C'est en quelque sorte une très bonne piqûre de rappel sur les fondamentaux des comportements à adopter en conduite automobile. Étape suivante, faire participer également les collaborateurs sédentaires. En effet, même si seuls les trajets domicile/ lieu de travail sont concernés, ces salariés vont bénéficier des bienfaits de ces sessions de formation.

RAISON SOCIALE : Ovodis

ACTIVITE : Commercialisation produits frais

VILLE : Serres-Castet

DIRIGEANT : Nathalie Pychou

EFFECTIF : 12


MARIE-LAURE GÉRARD, Animatrice Qualité Sécurité Environnement, Citeos Ingénierie Nord

Quelles ont été vos premières motivations pour vous engager en faveur de la sécurité routière au sein de votre entreprise ?

En tant qu'entreprise spécialisée dans la gestion de contrats complexes avec de nombreux relevés photométriques, nos collaborateurs parcourent bon nombre de kilomètres chaque année. Même si les comportements sur la route n'avaient rien d'alarmant, nous constations quelques écarts. Il nous est apparu plus prudent de sensibiliser notre personnel à la sécurité routière afin de mieux le protéger face aux risques routiers. Par ailleurs, appartenant au Groupe Vinci Énergies, la culture sécurité fait partie de nos valeurs et nous nous devons d'avoir un comportement en phase avec cette philosophie.

Quelles mesures avez-vous mises en place finalement ?

Une fois par an, une semaine autour de la prévention est organisée. Cette année, nous avons décidé de sensibiliser tous nos collaborateurs, stagiaires compris, soit une dizaine de personnes, sur le thème de la sécurité routière, à l'aide de séances de simulateurs d'accidents avec une voiture tonneau. En parallèle, tout au long de l'année, j'organise des petites réunions nommées "causerie sécurité" autour du thème du zéro accident, avec projection de vidéos chocs pour montrer que sur la route, une attitude sérieuse et responsable s'impose. Grâce à ces piqûres de rappel, nous essayons de recentrer les esprits sur la vigilance au volant. Par ailleurs, une formation Centaure est mise en place pour toute personne arrivant dans l'entreprise. Assurée sur une journée, cette formation s'appuie sur un mix théorie/pratique en présence d'un professionnel, dont l'objectif est de mieux connaître la réaction du véhicule en cas d'urgence. Enfin, des "Règles d'Or" sécurité, dont une dédiée au risque routier, ont été mises en place et il convient à tous nos collaborateurs de les suivre à la lettre.

Quel bilan tirez-vous de ces différentes initiatives ?

Tous les collaborateurs ont au moins une fois été confrontés à des excès de vitesse ou à l'usage illicite du téléphone au volant, dans leur vie privée ou durant leur travail. Ils sont donc conscients qu'une marge de progression existe. Or, nous avons noté, depuis le démarrage de notre projet sécurité routière, une diminution des écarts de conduite d'environ 50 %. Nous avons également remarqué une meilleure cohésion des collaborateurs, notamment dans la vigilance partagée, et la remontée des informations du terrain. Finalement, l'important est de mettre l'humain au coeur de la problématique afin qu'il s'en imprègne, et qu'il trouve lui-même les solutions à apporter. Quant au futur, nous souhaitons lancer un challenge du meilleur conducteur basé sur l'éco-conduite, via un logiciel de géolocalisation des véhicules. Cela afin de créer une émulation ludique et collective.

RAISON SOCIALE : Région Lumières (nom commercial : Citeos)

ACTIVITE : Bureau d'études, exploitation et maintenance d'installation d'éclairage et d'équipements urbains.

VILLE : Lille

DIRIGEANT : Alain Grisval

EFFECTIF : 08





Je m'abonne

Sécurité Routière

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet