En ce moment En ce moment

Il résiste mieux

Publié par William Ramarques le

Je m'abonne
  • Imprimer

Selon l'Insee, depuis 1993, le nombre d'établissements par habitant a augmenté de 1 % en moyenne chaque année en zone rurale, soit une hausse plus rapide qu'en ville, où celle-ci n'est que de 0,6 %. La raison: l'effet, d'une part, de la saturation des zones urbaines et, d'autre part, de l'implantation d'une nouvelle clientèle en milieu rural. Ce sont surtout les services prisés des seniors, les coiffeurs notamment, qui se développent. Les agences immobilières, dont le nombre a cru cinq fois plus vite à la campagne qu'en ville, sont les autres grandes gagnantes. En cause, l'étalement des zones urbaines et la pression sur les prix, moindre à la campagne.

Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet