En ce moment En ce moment

Droit des sociétés

Publié par La rédaction le

Je m'abonne
  • Imprimer

L'article L. 223-9 du code de commerce prévoit que les apports en nature (bien meubles et immeubles) effectués au profit d'une SARL doivent être évalués dans les statuts. Cette règle est aussi applicable aux EURL. Cette évaluation doit être, en principe, effectuée par un commissaire aux apports inscrit sur les listes établies par les tribunaux. Ce professionnel établira un rapport qui sera annexé aux statuts. A noter, ce recours n'est pas obligatoire si la valeur à l'apport en nature n'excède pas 7500 euros et si la valeur totale des apports en nature n'excède pas la moitié du capital. Dans votre cas, l'apport d'un fonds de commerce devant excéder cette me, il est probable que vous ne puissiez pas vous prévaloir de cette exception.

Maître Sabine Alix

Je suis sur le point de constituer une EURL pour y apporter le fonds de commerce que j'exploite à titre individuel Cet apport doit être validé par un expert-comptable. Quelle est la procédure à suivre?
Pierre F., Sougy

Je m'abonne

La rédaction

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet