Mon compte Devenir membre Newsletters

Un troisième contrat d'avenir pour les buralistes

Publié le par

Valérie Pécresse, ministre du Budget et Pascal Montredon, président de la confédération des buralistes ont signé le troisième contrat d'avenir.

Permettre aux buralistes de faire face aux conséquences de la hausse des prix du tabac. C'est l'un des objectifs des contrats d'avenir signés entre le Gouvernement et la Confédération des buralistes en 2003, 2006 et récemment en septembre 2011. Ce troisième contrat d'avenir, conclu pour une durée de cinq ans, cible notamment le dispositif d'aide aux buralistes en difficulté (installés dans les départements frontaliers ou en milieu rural). Parallèlement, les professionnels continueront à bénéficier d'une remise compensatoire, attribuée en fonction de la diminution du chiffre d'affaires du débit de tabacs concerné, plafonnée à 50 000 euros.

Par ailleurs, et parce qu'il a prouvé son efficacité, le dispositif actuel de subvention triennale accordé aux buralistes sera majoré de 50 %, pour atteindre 15 000€ HT. Il leur permettra de sécuriser et de moderniser leur débit de tabac, avec notamment l’installation de diffuseurs de brouillard. Une attention particulière sera portée aux normes des équipements et aux sociétés installatrices.

L’incitation à diversifier les activités des buralistes (vente de timbres fiscaux, timbres amendes, presse…) sera poursuivie, notamment en milieu rural. Une prime de service public de proximité est ainsi créée pouvant atteindre 1 500 euros.