Mon compte Devenir membre Newsletters

Un bilan mitigé pour les soldes d'été

Publié le par

C'est le résultat de l'enquête "soldes d'été 2012", publiée aujourd'hui par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris et menée par le Centre régional d'observation du commerce, de l'industrie et des services.

Un bilan mitigé pour les soldes d'été

Des soldes d’été 2012 (du 27 juin au 31 juillet) en demi-teinte. 70 % des commerçants interrogés jugent que le chiffre d’affaires réalisé durant les soldes d’été ne dépasse pas 20 % de plus qu’un mois normal. Des résultats tirés de l’enquête "Soldes d’été 2012"* réalisée par le Centre régional d’observation du commerce, de l’industrie et des services (Crocis).

Le panier moyen dépensé par les clients apparaît comme étant de plus en plus restreint, même pendant les soldes. 42 % des commerçants jugent qu’il est en baisse et 48 % qu’il reste stable. Au niveau régional comme national, la situation économique ne cesse de se tendre et pousse les consommateurs à réaliser des arbitrages.

Face à ces chiffres, 54 % des commerçants interrogés pensent qu’Internet constitue une sérieuse concurrence à leur activité pendant les soldes.

Des commerçants résignés

Malgré tout, ce résultat est satisfaisant pour 52 % des commerçants interrogés. D’après cette enquête, ils semblent s’être résignés face aux difficultés actuelles, surtout après une saison printemps 2012 particulièrement décevante, sous l’effet de la conjoncture économique dégradée, de la météo maussade et de la tenue des élections présidentielles et législatives.

*Enquête réalisée auprès de 300 commerçants parisiens du 17 au 20 juillet 2012, complétée par une centaine d’entretiens en face-à-face, rue de Rennes, à Paris.