Mon compte Devenir membre Newsletters

Soldes d'hiver: les intentions d'achats en ligne restent importantes

Publié le par

Plus d'un internaute sur deux a l'intention d'acheter en ligne à partir de son ordinateur, de son smartphone ou de sa tablette. C'est ce que révèle une étude de la Fédération du e-commerce, publiée à la veille des soldes d'hiver.

L’e-commerce profiterait-il de la crise? En dépit d'une conjoncture morose, plus d'un internaute sur deux a en tout cas l'intention de réaliser ses achats pour les soldes d'hiver depuis son ordinateur. C'est ce que révèle une étude de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) publiée le 9 janvier. Si la grande majorité des "intentionnistes" ont prévu de commander leurs articles derrière leur écran d’ordinateur (75 %), 21 % devraient également utiliser leur téléphone mobile (31 % de 25-34 ans) et 13 % leur tablette numérique (en forte progression par rapport à 8 % en 2011). Le phénomène touche toutes les catégories de population internaute. Mais ce sont les 25-34 ans qui se montrent les plus "branchés".

Les hommes plus dépensiers que les femmes

Pour 57 % des internautes, le budget soldes sur internet sera équivalent à celui de l’an dernier. La part des soldes réalisés sur la Toile est en augmentation chez les hommes et chez les 25-34 ans. En moyenne, les sondés ont prévu de dépenser 187 € pour leurs achats (ce qui est stable par rapport à l’année dernière). Le budget moyen des hommes (228 €) reste nettement supérieur à celui des femmes (150 €). Cela s’explique par la nature des produits qu’ils envisagent d’acheter. La gente masculine privilégiant les produits techniques (informatique, vidéo, matériel sportif) dont les montants unitaires restent élevés. Les femmes quant à elles se tournent davantage sur l’habillement.

Facebook et Twitter pour partager ses bons plans

Une autre tendance révélée par l’étude est celle de la montée en puissance des réseaux sociaux chez certains cyber-soldeurs, notamment les 18-35 ans. Plus de deux sondés sur dix utilisent Facebook et Twitter: 17 % pour partager les “Bons Plans” et même 6 % d'entre eux envisagent d’acheter des produits en soldes directement via Facebook. La Net génération n'hésite donc plus à rationaliser ses achats.