Mon compte Devenir membre Newsletters

Qui sont les lauréats du prix Paris Shop & Design ?

Publié le par

La Chambre de commerce et d'industrie de Paris a décerné, lundi 10 septembre, les premiers trophées Paris Shop & Design. Le but : valoriser les commerces parisiens ayant mis le design au cœur de leur concept. Vidéos des sept binômes (commerçant et architecte/designer) récompensés.

Qui sont les lauréats du prix Paris Shop & Design ?

Prouver, par l'exemple, que le design peut apporter une authentique valeur ajoutée aux activités des commerçants de proximité. C'est l'objectif des trophées Paris Shop & Design, organisés par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP).

Ce prix, initié par Montréal et repris par plusieurs grandes villes françaises (Lyon, Nantes, Marseille…), récompense les réalisations les plus innovantes. Il intègre la dimension esthétique, la fonctionnalité du design d’espace, les atouts de différenciation, mais également le souci d’ergonomie, de facilité d’usage, et l’accessibilité du commerce. Ici, le design est considéré comme un projet procédant d’une réflexion sur l’excellence du service rendu.

La remise des prix a eu lieu lundi 10 septembre à la CCIP et sept binômes (commerçant et architecte/designer) ont été récompensés.

Catégorie Alimentaire

Ce sont Alexis Roux de Bézieux, gérant de l'épicerie fine Causses, et Lucille Bureau, designer d’espaces, qui ont été récompensés. L’enseigne Causses est agencée autour du concept suivant : frais, bon, sain, respectueux de l’autre et de l’environnement. Ce lieu tient son originalité tant dans l’agencement et l’organisation de son espace que dans ses produits. Majoritairement frais, ces derniers sont mis en valeur par des matériaux bruts et chaleureux comme le bois, la brique ou la pierre.

Catégorie Équipement de la personne

Romain Hapikian, d'Hermès, et Denis Montel, de l'Agence d’architecture RDAI, ont été récompensés. Le magasin a pris ses quartiers dans l’ancienne piscine Lutetia. Un endroit qui incarne les valeurs de l'enseigne dans ses produits, c’est-à-dire l’héritage, la modernité, le savoir-faire et la création. La marque a su conserver l’architecture de ce lieu original, tout en y apportant une note contemporaine à l’aide, notamment, de trois huttes monumentales, distinguant les univers de produits, créant des espaces d’intimité et invitant à la promenade.

Catégorie Équipement de la maison

Les gagnants sont Alix Libeau, de Silvera Wagram, ainsi que Patrick Jouin et Sanjit Manku de l'Agence Jouin Manku. Ce commerce de mobilier et objets contemporains est un espace qui englobe tous les champs d’expression du design. Tout d’abord, fonctionnel avec du mobilier adapté aux plus petits comme aux plus grands. Ou encore technologique, avec un choix d’objets high-tech. L’offre couvre toutes les pièces et univers de la maison.

Catégorie Bien-être, santé, beauté

Mickaël Zazoun, à la tête de MaPharmacie, et José Lévy, designer, ont remporté le prix de cette catégorie. Préserver les fondamentaux d’un métier de santé, très réglementé, tout en apportant une touche de design à la boutique. C’est l’objectif annoncé par cette officine. De petites touches, comme la pose d’éléments de mur végétal, un éclairage tramé de néons et une installation de petits blocs de marbre ont permis de créer une différenciation, tout en conservant les codes d’identification d’une pharmacie.

Catégorie Café-restaurant

Le trophée a été attribué à Pierre-François Blanc, gérant de l'Opéra Restaurant, ainsi qu'à Odile Decq et Benoit Cornette de l'agence d’architecture ODBC. L’Opéra Restaurant est situé dans l’enceinte historique du Palais Garnier. Le projet a dû prendre en compte la contrainte imposée par les Bâtiments de France, à savoir l’impossibilité de toucher aux murs et piliers, de façon à permettre une réversibilité éventuelle à la fin de la concession. Afin d’optimiser l’espace, une mezzanine a été installée sous la voûte de la coupole et donne ainsi au restaurant un aspect plus intimiste. La conception d’un mobilier spécifique contribue à la cohérence du projet, tout en affirmant un caractère très contemporain.

Catégorie Hôtels

Les gagnants sont Caroline Demon, directrice de l'Hôtel Madison, et Denis Doistau, dirigeant de Denis Doistau Architecture. Au-delà de la mise aux normes de sécurité et d’accessibilité, plusieurs objectifs étaient poursuivis dans le projet de modernisation de l’établissement : fluidifier la circulation dans les espaces communs, conjuguer détente et culture avec la mise en place d’un bar à Bordeaux et d’une bibliothèque, amélioration du confort… Une attention toute particulière a été portée à l’accessibilité des clients handicapés.

Catégorie Services à la personne

Bruno Bénizri, gérant de Naturel H20 Pressing, et David Bitton, de db Design ont été récompensés. À travers cette boutique pilote, Naturel H20 pressing développe une conception novatrice de la profession, respectueuse de l’environnement et de la santé, et offrant une alternative naturelle au traditionnel nettoyage à sec. L’approche a été de combiner un nouveau procédé de nettoyage (dégraissant naturel) avec un espace exprimant cette innovation. La boutique s’inspire d’une goutte d’eau, déclinée au niveau des éclairages, de la devanture et de la décoration intérieure. Elle est entièrement agencée avec des matériaux recyclables. La démarche design s’applique également aux emballages, ainsi qu’au service client. L’enseigne souhaite aujourd’hui se développer en franchise.