Mon compte Devenir membre Newsletters

Cartes bancaires : les banques contraintes de baisser leurs commissions

Publié le par

L'Autorité de la concurrence a obtenu des banques françaises qu'elles diminuent à nouveau les commissions qu'elles prélèvent sur les paiements par carte. Une baisse appliquée début octobre.

L'Autorité de la concurrence a annoncé, le 7 juillet dernier, avoir obtenu des banques une importante baisse des commissions prélevées sur les paiements par carte. Cet accord, qui met fin à une procédure vieille de deux ans, prendra effet début octobre.

Concrètement, les commissions interbancaires de paiement (CIP), facturées au commerçant et correspondant au coût lié au traitement de la transaction ainsi qu'à sa sécurisation, vont baisser de 36 %.  Elles passent de 0,47 % par opération à 0,30 %. Pour rappel, les banques, qui dégagent plus de 1,5 milliard d'euros de cette commission, avaient déjà accepté de réduire, en avril dernier, leur commission de 0,47 % à 0,37 % du montant des transactions. Un recul jugé à l'époque insuffisant par les commerçants.

La Fédération du commerce et de la distribution (FCD) salue cette nouvelle décision mais regrette cependant que les taux appliqués en France restent supérieurs à ceux des autres pays européens. "Le taux de 0,30 % reste largement supérieur à celui pratiqué dans de nombreux pays. A titre d’exemple, au Royaume-Uni le taux est de 0,16 %, aux Pays-Bas de 0,10 %, en Belgique de 0,12 % ou en Italie de 0,19 %", explique la FCD.