Mon compte Devenir membre Newsletters

Big Mamma, Faguo et Le Petit Duc, lauréats du Grand prix des jeunes créateurs du commerce

Publié le par

Comme chaque année depuis 2007, Unibail-Rodamco récompense trois nouveaux concepts commerciaux inédits et ambitieux. Big Mamma, concept de restauration rapide, Faguo, marque de chaussures, et Le Petit Duc, fabricant artisanal de recettes sucrées et salées, sont les 3 lauréats de cette 7e édition.

Big Mamma, Faguo et Le Petit Duc, lauréats du Grand prix des jeunes créateurs du commerce

© Cédric Helsly Valorus

Créé en 2007 par le groupe d'immobilier commercial Unibail-Rodamco, le Grand prix des jeunes créateurs du commerce a pour vocation de stimuler l'innovation commerciale et d'accompagner les jeunes dans leur aventure entrepreneuriale.

1er Prix : Big Mamma

Tigrane Seydoux et Victor Lugger, les fondateurs de Big Mamma, lancent un nouveau concept de restauration rapide qui mise sur l'Italie et ses saveurs méditerranéennes.

Ces deux ex-HEC compte proposer des pâtes fraîches 100 % fait maison, en moins de 10 minutes et pour moins de 15 €, dans de larges espaces de restauration ouverts d'au moins 200 m². " Pour que le succès soit au rendez-vous, nous nous sommes entourés, dès l'origine du projet, d'une équipe de passionnés, composée d'artisans, de producteurs italiens, de grands chefs et de professionnels de la cuisine spectacle ", souligne Tigrane Seydoux.

" Notre objectif est que nos clients se sentent chez eux et puissent, dans une ambiance fun et chaleureuse, déguster en moins de 30 minutes une cuisine saine et originale, préparée à la minute sous leurs yeux, à 90 centimètres du chef ", souligne Victor Lugger.

(c) Cédric Helsly Valorus

(c) Cédric Helsly Valorus

Tigrane Seydoux et Victor Lugger

Pour l'heure, le concept est bien ficelé et alléchant sur le papier. Verdict pour sa déclinaison opérationnelle, début 2014, à Paris lors de l'ouverture du premier restaurant. Grâce à ce 1er prix, les deux acolytes vont pouvoir en ouvrir un second dans l'un des centres commerciaux d'Unibail-Rodamco, à Paris ou en région, avec une prise en charge du droit d'entrée et sans facturation de loyer les six premiers mois d'exploitation, d'une contre-valeur cumulée de 750 000 €.

2e Prix ex-æquo : Faguo

À la tête de Faguo, jeune marque de chaussures, Frédéric Mugnier et Nicolas Rohr commercialisent leurs sneakers, des baskets de ville casual et trendy, sur Faguo-shoes.com et via un réseau de plus de 250 magasins revendeurs, en France comme à l'étranger.

" Faguo propose aujourd'hui 17 modèles de chaussures déclinés en dizaines de coloris assortis d'une gamme d'accessoires (sacs, ceintures, portefeuilles) en ligne avec l'état d'esprit de nos sneakers, note Frédéric Mugnier. Et pour couronner le tout, une collection destinée aux plus petits vient de voir le jour. "

(c) Cédric Helsly Valorus

(c) Cédric Helsly Valorus

Nicolas Rohr et Frédéric Mugnier

La petite marque qui monte manie avec agilité et créativité sa communication notamment sur les réseaux sociaux où une communauté active de fans qui ne cesse de grandir. Faguo se démarque aussi de par son engagement éco-responsable affiché et affirmé. Ainsi, pour chaque paire de sneakers ou accessoire vendu, Faguo plante un arbre en France et en Belgique. Ce sont déjà plus de 185 000 arbres qui ont déjà été plantés à ce jour. De plus, chaque boîte de chaussures est en carton recyclé et le sur-packaging a été supprimé. La gestion des stocks et l'envoi des chaussures sont quant à eux gérés par un Esat (Établissement et service d'aide par le travail) réservé aux personnes handicapées afin de faciliter leur insertion ou réinsertion sociale et professionnelle.

" Avec ce prix, nous allons pouvoir passer à la vitesse supérieure et lancer notre premier magasin en propre. C'est une étape extrêmement importante que notre communauté attend pour favoriser la rencontre et créer plus de lien. "

2e Prix ex-æquo : Le Petit Duc

En 2012, Laurent Palanque rachète Le Petit Duc, fabricant artisanal ancré sur les terres de Saint-Rémy-de-Provence et qui propose une gamme de recettes sucrées et salées, uniques et oubliées.

" C'est cet univers de douceurs et de trésors gustatifs originaires de Provence que nous proposons aujourd'hui de faire (re)découvrir au plus grand nombre, confirme Laurent Palanque. Ce savoir-faire artisanal est une force incroyable dans un monde hyper mécanisé et nous distingue clairement de nos concurrents. "

(c) Cédric Helsly Valorus

(c) Cédric Helsly Valorus

Laurent Palanque

Le design du magasin, imaginé par la décoratrice Sophie Bosc, retrace l'histoire de toute une tradition culinaire et familiale. Les Calissons de Saint-Rémy-de-Provence ou à la rose de Damas côtoient les nougats aux amandes, aux pistaches ou aux pignons, ainsi que des biscuits délicats issus de recettes anciennes sont précieusement emballés dans des boîtes métalliques aux allures ancestrales, signature de la marque Le Petit Duc.

Leurs douceurs peuvent s'acheter dans leurs boutiques, à Saint-Rémy-de-Provence mais aussi à Paris (dans le 7e arrondissement), et dans certaines épiceries fines. Ce prix va leur permettre d'ouvrir un nouveau magasin dans un centre commercial.