Mon compte Devenir membre Newsletters

82 % des Français feront les soldes d'été

Publié le par

Le 27 juin démarrent les soldes. En ces temps de ralentissement économique et de baisse de la consommation, quel sera le comportement de Français ? Quelques éléments de réponse avec l'étude Ifop pour Spartoo.com publiée le 18 juin.

82 % des Français feront les soldes d'été

190 euros. C’est le budget moyen que projettent de dépenser les Français à l’occasion des soldes d’été qui démarrent à partir du 27 juin. Un chiffre révélé par l’enquête de l’Ifop pour Spartoo.com* publiée le 18 juin. C’est 40 euros de moins que lors des derniers soldes d'hiver. Une baisse qui peut notamment s'expliquer par le fait que les vêtements et les chaussures d'été sont souvent moins chers que ceux de l'hiver.

Car l'impact de la crise économique sur les soldes d'été semble moins fort que pour les soldes d'hiver 2012 : 50 % des Français affirmaient à l’époque que la crise aurait un impact sur leur budget soldes, ils ne sont plus que 42 % à le déclarer pour ces soldes d'été.

Deux Français sur cinq affirment même que la crise ne changera rien et qu’ils feront les soldes d'été comme d'habitude, tandis qu'ils n'étaient que 31 % cet hiver. Seuls 18 % des Français ne feront pas les soldes (contre 19 % en janvier dernier) à cause de la crise.

Des achats utiles

Neuf Français sur dix ont aussi avoué vouloir profiter de ces rabais traditionnels pour faire des économies sur les achats utiles. 37 % des consommateurs vont par exemple profiter de cette période pour anticiper les achats de rentrée et plus des trois quarts des Français en profiteront pour trouver des produits de saison moins chers (82 %). Ils sont même 26 % à déclarer vouloir profiter des soldes pour anticiper les achats de l'an prochain, voire des prochaines années (pour les enfants).

40 % des Français se prendront quand même à rêver avec des articles haut de gamme moins chers.

Quant aux achats sur Internet pendant les soldes, les Français ne devraient pas manquer de remplir leur panier de vêtements (65 %) et de chaussures (38 %). Ils seront en revanche moins nombreux à commander des équipements hi-fi et vidéo (26 % contre 38 % en 2011) ou de l'électroménager (19 % contre 24 % en 2011).

*Cette étude Ifop pour Spartoo.com a été réalisée auprès d'un échantillon de 1 010 personnes, interrogées du 5 au 7 juin 2012.