En ce moment En ce moment

Idée d'ailleurs : à Singapour, une boîte de nuit installe des alcootests connectés dans ses urinoirs

Publié par le - mis à jour à

Une boîte de nuit de Singapour a mis en place au fond de ses urinoirs des capteurs évaluant le taux d'alcoolémie des clients. Le but : sensibiliser les jeunes aux dangers de la conduite sous état d'ivresse.

  • Imprimer

2141. C'est le nombre d'accidents de voitures dus à l'alcool au volant à Singapour en 2012. Pour lutter contre ce fléau, une boîte de nuit a installé un dispositif de dépistage atypique : des alcootests dans des urinoirs connectés.

Urinoirs connectés

Le principe est simple : à l'entrée de l'établissement, le client peut déposer ses clés de voiture, en échange, lui est remise une carte, dotée d'une puce RFID. Avant de quitter la boîte de nuit, il lui suffit de passer par les toilettes pour récupérer ses clés. Au fond des urinoirs, un capteur d'urine (baptisé le "Pee analyser") reconnaît les cartes et évalue le taux d'alcoolémie du client. Il transmet ensuite ces informations à la sécurité de l'établissement qui lui redonnera ou non ses clés.

La boîte de nuit a mis en place un service de navettes afin que les plus alcoolisés puissent toutefois rentrer chez eux.

Cet alcootest nouvelle génération a été mis au point par l'agence de création DDB. Pour l'heure, le dispositif a seulement été mis en place dans les toilettes pour hommes, considérés comme plus gros buveurs que mesdames...

Vidéo promotionnelle du "Pee analyser" :

Marion Perroud

Marion Perroud

Journaliste

Entre 2012 et 2016, Marion Perroud a suivi, au sein de la rédaction de Chef d’Entreprise, l’actualité des TPE (artisans du bâtiment et commerçants), des [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet