Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaFutur en Seine : 5 start-up qui construisent le magasin de demain

Publié le par

Le magasin du futur sera connecté, écoresponsable, encore plus axé sur l'expérience et sur le service... Une idée galvaudée ? Non, une vision que chacune de ces start-up, rencontrées au festival Futur en Seine, vendredi 9 juin 2017 à Paris, entend à sa manière mettre en pratique.

Hease Robotics

Et si vos vendeurs pouvaient se concentrer exclusivement sur la vente ? Conçu par la start-up Hease Robotics, le robot d'accueil Heasy informe, guide et divertit les clients dans les magasins ou d'autres lieux publics comme les cinémas, les aéroports.

Dans un environnement commercial, Heasy permet par exemple de proposer des promotions personnalisées, grâce à une caméra intégrée qui reconnaît les personnes (le client est-il un homme ou une femme...) et intègre, par ailleurs, un terminal de paiement. "Nous sommes en train de développer la fonctionnalité impression de cartes de fidélité", précise Léo Chambon, en charge de la communication chez Hease Robotics (à droite sur la photo).

Le robot, présenté au dernier CES de Las Vegas, est proposé en location à 800 euros HT par mois hors coût de développement des applications.

Créée fin 2016, la start-up est actuellement en phase de test, et compte démarrer l'industrialisation et la commercialisation en 2018. Elle vise une centaine de robots produits d'ici à la fin de l'année prochaine. Elle ambitionne de conquérir 30 % du marché d'ici à 2019.

Repères

Raison sociale : SAS
Ville : Lyon (Rhône)
Date de création : décembre 2016
Fondateurs : Max Vallet, 31 ans et Jade Le Maître, 29 ans
Effectif : 13 personnes
CA 2016 : NC
@HeaseRobotics

Le retail hybride, 2 points de vente pour le prix d'1

Quel est le magasin idéal des Millennials ?