Mon compte Devenir membre Newsletters

[Idée d'ailleurs] Un snack américain élabore ses menus en fonction des conflits géopolitiques

Publié le par

Chez Conflict Kitchen, la guerre est le nerf du business, pas l'inverse. Ce snack américain met tour à tour à l'honneur la culture d'un pays en conflit avec les États-Unis. Derrière l'opération pacifiste, la volonté de mettre les pieds dans le plat pour titiller les consciences et les a priori.

[Idée d'ailleurs] Un snack américain élabore ses menus en fonction des conflits géopolitiques

Pour élaborer ses menus, le restaurant américain Conflict Kitchen ne suit pas le rythme des saisons, mais celui... des conflits mondiaux. Et pas n'importe lesquels : uniquement ceux dans lesquels sont impliqués les États-Unis.

Quatre mois durant, le snack basé à Pittsburgh (Pennsylvanie) met ainsi à l'honneur la gastronomie et la culture d'un "pays ennemi". Après l'Afghanistan, Cuba ou encore le Venezuela, c'est au tour de la Corée du Nord d'investir les cuisines de l'échoppe.

Nourrir l'esprit

Outre les plats proposés, le client a accès via les emballages à plusieurs informations sur l'histoire et les traditions du pays en question. Les gérants vont même jusqu'à changer la devanture de l'enseigne. Des événements culturels et des rencontres avec des ressortissants de ces pays sont régulièrement organisés pour stimuler les échanges et le débat.

Au-delà son impertinence, le concept se veut avant tout pacifiste et vecteur de tolérance et d'ouverture d'esprit. Avec en toile de fond la conviction que c'est en asseyant tout le monde autour de la table que naîtra l'appétit de connaître l'autre.