Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Commerce de centre-ville : quelles sont les attentes des Français ?

Publié le par

Attractivité, fréquentation et adaptation aux évolutions des pratiques de la population. Voilà ce qu'attendent les Français de leurs commerces de centre-ville selon un baromètre publié à l'occasion des Assises nationales du centre-ville.

Source : http://www.centre-ville.org/wp-content/uploads/2017/06/barometre-2017-jc-copie.pdf

À l'occasion des 12e Assises nationales du centre-ville qui se déroulent du 29 au 30 juin 2017, à l'initiative de l'association Centre-ville en Mouvement, une enquête réalisée par l'Institut CSA analyse les raisons de l'attachement des Français aux centres-villes et à ses commerces.

Si les zones commerciales se développent à l'extérieur des unités urbaines, le coeur des villes n'en reste pas moins un espace plébiscité par les Français pour près de deux tiers d'entre-eux. Les jeunes de 18 à 34 ans sont même 65 % à le fréquenter et à y être attachés.

Néanmoins, si l'attachement reste fort, le dynamisme des centres-villes diminue. Un tiers des Français considèrent qu'il décline quand un autre tiers ne constate aucune évolution dans l'attractivité de l'espace central des villes. Un constat partagé d'affaiblissement qui se renforce par rapport à l'année dernière.

Des attentes particulières et diverses

Pour se renouveler, les centres-villes peuvent (et doivent) compter sur l'activité commerciale. Les commerçants et artisans de proximité forment, en effet, la principale attente des personnes interrogées devant les marchés à thème et les marchés alimentaires. Une tendance qui traduit l'engouement croissant des Français pour la consommation responsable et locale.

Mais, plus largement, le baromètre met en avant l'existence de différences d'attentes en fonction des profils de consommateurs et de typologie des villes.

Si les jeunes (18-34 ans) plaident pour davantage de magasins éphémères, les adultes (35-64 ans) choisissent eux davantage les marchés à thème, tandis que les séniors appellent de leurs voeux l'installation de professions libérales et de supérettes.

Démocratisée depuis l'entrée en vigueur de la loi Macron, l'ouverture dominicale est également choisie en troisième choix par les jeunes et les séniors.

D'autre part, les attentes des Français diffèrent en fonction de la typologie des villes. Pour les villes de moins de 50 000 habitants, l'ouverture à l'heure du déjeuner des commerces est l'une des principales préoccupations suivie de l'accessibilité et des espaces de stationnement.

Pour les villes moyennes (50 000 à 100 000 habitants), c'est davantage l'animation commerciale qui est souhaitée tout comme la présence de grandes enseignes commerciales. Enfin, les habitants d'unités urbaines supérieures à 100 000 habitants disent souhaiter davantage de conciergeries et de magasins éphémères.

Méthodologie :
Ce baromètre est le résultat d'une enquête menée en ligne par l'Institut CSA entre le 15 mai et le 22 mai 2017 auprès d'un échantillon représentatif de 1000 Français âgés de plus de 18 ans et constitué selon la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région).