Mon compte Devenir membre Newsletters

Quels sont les commerces les plus plébiscités en centre-ville ?

Publié le par

Les Français qui se déplacent en centre-ville y vont en particulier pour faire du shopping. Découvrez ce qu'ils y achètent, et les avantages et inconvénients qu'ils prêtent aux commerces de centre-ville, dans un Baromètre CSA/Centre-ville en mouvement/Clear Channel de mai 2016.

Quels sont les commerces les plus plébiscités en centre-ville ?

Plus de sept Français sur dix se rendent au moins une fois par semaine en centre-ville. C'est le constat de départ dressé par Centre-ville en mouvement, association d'élus locaux et de parlementaires, Clear Channel, spécialisé dans l'affichage urbain, et CSA, institut d'études, dans un Baromètre du centre-ville et des commerces1 réalisé en mai 2016.

Leur motivation ? Le shopping, pour plus de la moitié des personnes interrogées. Faire des courses constitue, ainsi, la deuxième raison des déplacements dans cette zone, après le fait de se rendre à un rendez-vous personnel (médecin, coiffeur). Par ailleurs, les types d'achat privilégiés sont ceux touchant à la " mode, beauté, livres, déco, maison... ", précise le baromètre.

Le centre-ville est même le lieu d'achat privilégié des produits de santé et beauté, devant - dans le désordre - les marchés, les supermarchés, les centres commerciaux et Internet. Cependant, il l'est, en premier lieu, pour les achats de services et loisirs (pour 68 % des Français) et de produits plaisir ou cadeaux (64 %).

En revanche, il est peu plébiscité -par seulement 17 % des personnes- pour les achats de produits alimentaires non frais et domestiques.

Plus chers que les marchés mais moins que les drives

Si ce sont dans les marchés que l'on peut trouver les produits alimentaires frais de meilleure qualité selon les sondés, ces derniers estiment cependant pouvoir être mieux satisfaits dans les commerces et supermarchés de centre-ville que dans les supermarchés et hypermarchés de périphérie ou sur les sites de vente en ligne.

Les centres-villes ne remportent pas non plus de palme, côté prix. Les Français estiment pouvoir trouver des produits alimentaires frais moins chers en hypermarchés et supermarchés de périphérie et sur les marchés, que dans les commerces de centre-ville. Qui restent cependant plus intéressants, de ce point de vue, qu'Internet ou les drives.

1 Sondage réalisé auprès de 1000 Français de 18 ans et plus, via un questionnaire auto administré en ligne, du 13 au 18 mai 2016