Mon compte Devenir membre Newsletters

[Les Pros ont du talent] Bruno Léger : un boucher tourné vers les autres

Publié le par

Codirigeant avec son épouse Marie-Claire d'une boucherie en région parisienne, Bruno Léger forme des apprentis -déjà une soixantaine au total-, accueille des personnes en reconversion professionnelle et n'oublie pas non plus de soigner ses salariés en leur proposant notamment de la formation.

[Les Pros ont du talent] Bruno Léger : un boucher tourné vers les autres

"Quand les collaborateurs et les clients sont contents, que les jeunes [apprentis] réussissent, c'est épanouissant." La confidence provient de Bruno Léger, codirigeant avec son épouse d'une boucherie en région parisienne. En matière de RH, celui qui se voit comme un manager "exigeant, rigoureux, bienveillant" multiplie les actions porteuses. Il a, depuis le début de sa carrière, formé une soixantaine d'apprentis.

"C'est important la transmission, estime ce MOF. Ça fait partie du métier, si on veut des ouvriers et des repreneurs. Mais je ne le fais pas pour ça, mais par plaisir." Pour cela, il effectue aussi des vacations dans deux établissements de formation.

Les Pros ont du talent : votez !

Organisé par les médias Artisans mag', Commerce magazine et RTL, le concours Les Pros ont du Talent récompense les artisans et commerçants de proximité pour leurs initiatives et leurs bonnes pratiques. La cérémonie aura lieu lundi 11 décembre au Musée Grévin, à Paris.

Pour voter, rendez-vous ici.

Mais Bruno Léger ne s'arrête pas là. Il accueille aussi dans sa boutique des personnes en reconversion. Actuellement, un ancien pompier apprend chez lui le métier, comme avant lui un brancardier, un chef de rayon et un ex-salarié du secteur automobile. Question de transmettre, là encore, notamment la technicité de son savoir-faire.

Les salariés ne sont pas oubliés. Il leur propose des stages de formation tous les six à douze mois et réalise 50 k€ d'investissement chaque année (sauf depuis deux ans, ayant tout le nécessaire) dans du matériel adapté. Four à lavage automatique, ligne de plonge automatique, sauteuse électronique... De quoi augmenter à la fois la productivité et le confort de l'équipe. Un manager décidément attentif.

Repères

Raison sociale : SARL Léger / Nom commercial : Le Plessis Gourmand
Activité : boucherie, charcuterie, traiteur
Ville : Le Plessis-Trévise (Val-de-Marne)
Année de reprise : 2014
Dirigeants : Bruno Léger, 59 ans et Marie-Claire Léger, 55 ans
Effectif : 11 personnes (6 salariés + 2 apprentis + 1 personne en reconversion + 2 dirigeants)
CA 2016 : 800 K€
Site Web : Le Plessis Gourmand