Mon compte Devenir membre Newsletters

La convivialité à l'alsacienne

Publié le par

L'Alsacien propose à sa clientèle de partager un moment chaleureux, entre amis, autour de plats traditionnels alsaciens. Une idée qui cartonne.

La convivialité à l'alsacienne

C'est à cinq ans que Jacques-Henri Strubel réalise sa première flammekueche, recette traditionnelle alsacienne. Voilà du moins l'histoire qu'aime raconter ce jeune entrepreneur. Lui et son associé, Alexandre Hidier, ont ouvert L'Alsacien en octobre 2014. L'idée ? "Offrir un endroit convivial où déguster un morceau d'Alsace", expliquent les deux dirigeants.

Cela passe d'abord par les produits proposés. De fait, toutes les matières premières sont issues de producteurs alsaciens, tout comme les boissons. Et pour renforcer la convivialité du lieu, un système de bippers a été placé sur les tables : quand ils s'allument, les clients peuvent aller chercher leur commande en cuisine. Une initiative qui permet de supprimer le service "pur" pour parler plus longtemps avec les clients.

Stratégie payante : un an après son ouverture, le restaurant fait le plein uniquement grâce au bouche à oreille. Le lieu est aussi classé parmi les 50 meilleurs restaurants parisiens sur Tripadvisor. Une fierté pour les deux associés : "Des clients américains nous ont même soufflé l'idée de vendre nos flammekueches... chez Google !" s'amusent-ils. L'ouverture d'une deuxième enseigne est prévue avant la fin de l'année.

Repères

Raison sociale : SAS L'Alsacien
Ville :
Paris (IV e arr.)
Date de création :
juin 2014 (ouverture octobre 2014)
Dirigeants : Alexandre Hidier, 25 ans, et Jacques-Henri Strubel, 25 ans
Effectif :
5 personnes
CA 2015 (prév.) :
300 k€