Mon compte Devenir membre Newsletters

La région Ile-de-France débloque 3 millions d'euros pour les commerces de proximité

Publié le par

La région Ile-de-France débloque trois millions d'euros pour soutenir le commerce de proximité dans les zones rurales. Un coup de pouce qui vise à redynamiser les centres-villes ruraux et développer la part de commerces de détail.

La région Ile-de-France débloque 3 millions d'euros pour les commerces de proximité

La présidente Les Républicains de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a annoncé en séance plénière, mercredi 6 juillet 2016, le déblocage d'un fonds de soutien de trois millions d'euros à destination des commerces de proximité, notamment ceux situés en zone rurale.

Inscrit dans le Pacte rural de la région, ce fonds vient soutenir les commerçants de centres-villes ruraux de la région Ile-de-France dès le mois de septembre. Sont concernées, les villes de moins de 10 000 habitants situées en dehors du Grand Paris et principalement celles comportant moins de 5 000 habitants.

Composé de deux volets, le fonds se partage entre des aides directes aux commerces de proximité et des aides indirectes à destination des communes et des Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). D'une part, les subventions de la région interviennent à hauteur de 50 % des dépenses d'investissements dans la limite de 50 000 € par commerce. D'autre part, l'Ile-de-France soutient les dépenses de revitalisation des communes à hauteur de 150 000 € par projet contre 200 000 € pour les EPCI.

Parmi les trois millions d'euros annoncés, un million d'euros est adressé aux commerçants touchés par les inondations du mois de juin 2016.

Alors que la proportion de commerces de détail dans les petites villes ne représentait que 9 % du total des commerces de détail de la région en 2015, ce fonds vise à endiguer les effets néfastes de la concurrence des zones commerciales ainsi qu'à redynamiser les centres-villes des petites communes rurales, selon le Conseil régional. Les projets devront s'inscrire dans la reprise, le maintien ou la création de commerces de proximité et à travers le lancement de projets d'aménagement dans les petites communes.