Mon compte Devenir membre Newsletters

Géolocalisation : quand trouver des clients à proximité devient un jeu d'enfant

Publié le par

Mal connue des petits commerçants, la géolocalisation dispose pourtant d'atouts pour les aider à développer leur entreprise. Tour d'horizon d'un service qui, contrairement aux idées reçues, n'est pas uniquement réservé aux grandes enseignes.

Géolocalisation : quand trouver des clients à proximité devient un jeu d'enfant

Imaginez un client voisin de votre magasin recevant un SMS promotionnel concernant un vêtement, un objet déco, une pâtisserie en vente chez vous. Cela lui donnera certainement envie de venir y voir de plus près. Cet exemple illustre un atout essentiel de la géolocalisation pour les commerçants : une communication très ciblée, donc plus efficace.

Ainsi, cette technologie, connue de tous depuis l'avènement des smartphones, ne profite pas seulement au grand public pour trouver son chemin ou obtenir des informations contextualisées, mais peut aussi aider les commerces de proximité à développer leur chiffre d'affaires.

Envoyer le bon message au bon moment en est l'un des intérêts. "Il s'agit de stimuler grâce à un message contextualisé", dévoile Thomas Olivier, cofondateur de T2Oplus (conseil en développement commercial). Un message qui incitera le client à se rendre en magasin pour profiter de l'offre.

"L'un des premiers usages de la géolocalisation est la génération de trafic et la transformation en magasin", ajoute Anna Péculier, dirigeante de Côté Commerce (conseil en marketing et en formation).

"Située dans le bassin d'Arcachon, je suis vraiment tributaire des vacanciers", explique Odile ­Chrétien, dirigeante de l'institut de beauté Serenity à Arès (Gironde), utilisatrice pendant un an de The Must, application qui envoie des informations et promotions aux consommateurs situés dans le rayon défini par ces derniers. "­ L'application me permettait de toucher des personnes extérieures lors de leur arrivée sur le bassin."

Autre atout de la géolocalisation : elle permet de mieux connaître ses clients via leur smartphone et la façon dont ils se déplacent en magasin. Des informations utiles pour adapter la disposition du point de vente et des produits en rayon tout en améliorant l'expérience en boutique.

Risque de "flicage"

Si la géolocalisation présente des avantages, des freins demeurent à son adoption par les petits commerçants, à commencer par une certaine méconnaissance des outils. D'où la persistance d'idées reçues. "Croire que cela coûte cher est une idée fausse, note Thomas Olivier. Une application mobile peut être réalisée pour quelques dizaines d'euros [sans développements spécifiques mais à partir de modèles, NDLR]."

Autre problème : un possible manque de temps et d'appétence pour la gestion marketing. Avec les applications de communication publicitaire, "la réussite tient au fait d'être incisif, de changer régulièrement sa publicité", témoigne Odile Chrétien, qui a pu le faire sur une saison.

Par ailleurs, la géolocalisation peut aussi faire naître chez le client l'impression d'être pisté. "Les gens sont prêts à accepter de donner certaines informations dans la mesure où ils ont une amélioration du service", remarque Thomas Olivier. Selon lui, ils n'hésiteront pas à dévoiler leurs centres d'intérêt si c'est pour recevoir des contenus sur ces thématiques.

Dans tous les cas, il est inutile de se lancer dans une telle démarche sans avoir au préalable soigné ses fondamentaux, en particulier son référencement local reposant, lui aussi, sur la géolocalisation. "Votre page Google My Business doit être impeccable", conseille Anna Péculier. Veillez à y entrer des informations précises sur votre commerce (horaires d'ouverture...) en remplissant tous les champs.

Reste, enfin, à choisir les bonnes applications ou entreprises (voir notre sélection page suivante).