Mon compte Devenir membre Newsletters

[Fiche pratique] Quelles informations retirer d'un bilan comptable ?

Publié le par

Un bilan comptable est riche en informations sur l'état de santé de votre entreprise. Encore faut-il posséder certains repères pour le décrypter. Voici comment analyser les données financières de votre structure.

[Fiche pratique] Quelles informations retirer d'un bilan comptable ?

Votre trésorerie est-elle suffisante pour répondre à vos besoins de développement ? Comment évolue-t-elle depuis un an ? Quel a été le montant des investissements réalisés cette année ? Pour chacune de ces questions, les réponses se trouvent dans votre bilan comptable. Établi obligatoirement lors de la clôture de l'exercice fiscal, le bilan donne une photographie précise de la situation financière de votre société à un moment donné, à la différence du compte de résultat, qui représente le film de l'année."À partir d'une lecture rapide, vous pouvez prendre connaissance de l'état de santé de votre entreprise, savoir si elle est bénéficiaire, comprendre comment elle se finance, vérifier les biens que vous possédez, les niveaux de dette, les créances et la trésorerie", confie Christine Raffray, expert-comptable du réseau national Baker Tilly France.

"Une situation trimestrielle est bien appropriée en cas de crise ou de dépenses imprévues" Christine Raffray, expert-comptable chez Baker Tilly France

Attention, cependant. Même si un bilan doit être établi annuellement, il est aussi intéressant de faire des points en cours d'année, notamment quand la conjoncture économique est mauvaise."Le suivi d'un bilan dépend des enjeux et de l'environnement économique. Une situation trimestrielle est bien appropriée en cas de crise ou de dépenses imprévues. Elle vous permettra de prendre du recul sur les résultats de votre entreprise et d'agir en conséquence, poursuit Christine Raffray. Si le chiffre d'affaires est linéaire et que l'entreprise n'a pas de projets de développement, le point peut être semestriel".Ces points intermédiaires vont vous permettre d'avoir une vision plus précise de la santé financière de votre société.

Il est donc très important de comprendre comment se construit un bilan pour analyser ses comptes avec du recul. Dans le détail, ce document de synthèse est composé d'un actif et d'un passif.
L'actif englobe tout ce que la société possède
, à savoir les immobilisations corporelles (terrain, construction, matériel, outillage, locaux...), les stocks (matières premières, en cours de production, marchandises...), les créances clients, ainsi que les disponibilités (soldes des comptes en banque, de la caisse, etc.).
Le passif comprend vos capitaux propres et ce que vous devez
, d'une part, à vos associés (le haut du bilan) et, d'autre part, à vos fournisseurs, salariés, et à l'État (le bas). Par définition, un bilan comptable est amené à évoluer tous les jours. Si, par exemple, vous achetez un nouvel ordinateur, vous augmentez votre actif mais vous diminuez votre trésorerie si vous le payez comptant. À l'inverse, vous augmentez votre passif si vous avez une dette vis-à-vis de votre fournisseur. En revanche, si vous ­remboursez un emprunt ou si vous versez des dividendes à un associé, vous diminuerez votre passif.

Les points de vigilance

Un bilan comptable contient bien plus d'informations qu'il n'y paraît au premier abord. Et certaines données sont plus importantes que d'autres. Ainsi, il convient de porter une attention particulière au niveau des fonds propres de l'entreprise, autrement appelés capitaux propres. Le niveau des fonds propres (situé dans le haut du bilan, dans la colonne du passif) doit être positif.

"Aucun niveau absolu ne peut être défini, car cela dépend des entreprises et de leur activité, explique Christine Raffray. Ainsi, si les capitaux propres représentent 70% du bilan, la société possède une bonne indépendance financière. Inversement, si l'endettement et le crédit fournisseurs représentent 70% du bilan, le dirigeant a du souci à se faire." Les fonds propres ne doivent toutefois jamais être inférieurs au capital social. À l'inverse, les fonds propres ne doivent pas non plus être excessifs. Trop de réserves signifient que la trésorerie dort.

CE QU'IL FAUT RETENIR

+ Un bilan comptable permet de s'assurer qu'une entreprise est économiquement saine.
+ Surveillez de près le niveau de vos fonds propres, votre niveau d'endettement et le niveau de vos stocks.
+ Si l'endettement et le crédit de vos fournisseurs représentent 70% du bilan, réagissez vite en renflouant vos fonds propres.