Mon compte Devenir membre Newsletters

Six façons de travailler en réseau

Publié le par

Bien choisir votre réseau, c'est avant tout bien arrêter la forme d'organisation qui vous convient. Les différences sont grandes entre la franchise et la licence de marque, par exemple. Décryptage des principales formes de commerce organisé.

Six façons de travailler en réseau
  • 1. La franchise, la transmission du savoir-faire

Marque de fabrique de cette organisation : la transmission du savoir-faire du franchiseur. Celui-ci fournit à son franchisé un concept, une enseigne et des méthodes de vente associés à des formations, une assistance à l'ouverture et un accompagnement tout au long du contrat (cinq ans, en moyenne). " À la différence de la concession, la franchise n'apporte pas obligatoirement d'exclusivité territoriale. Mais, dans la pratique, il est rare qu'un réseau implante deux unités à proximité. D'ailleurs, le plus souvent, cette clause est inscrite dans le contrat ", souligne Me Olivier Deschamps, avocat à la Cour de Paris (Fourgoux & Associés). La franchise se développe surtout dans le commerce de détail et, plus récemment, dans le secteur des services à la personne et aux entreprises.

La relation est encadrée, sur le plan juridique, par le contrat et par la loi Doubin de 1989, qui fixe, pour le franchiseur, une obligation d'information avant la signature du contrat. Il doit notamment fournir, à travers le Document d'information précontractuel (Dip), les éléments nécessaires à l'évaluation de la fiabilité du réseau. Le cadre juridique implique aussi des contraintes pour le franchisé, comme les conditions d'approvisionnement dictées par le franchiseur ou la stricte application du savoir-faire et le respect du concept.

  • 2. La concession, une marque, des produits et un territoire

En théorie, aucun savoir-faire n'est transmis dans le cadre d'une concession. Trois ingrédients alimentent, en revanche, la relation entre le concédant et le concessionnaire : une marque, des produits et un territoire exclusif de distribution, principal avantage consenti au commerçant. La formule, largement déployée dans le secteur automobile ou dans l'amélioration de l'habitat, rencontre un certain succès dans la distribution de produits techniques. Néanmoins, la concession évolue. Par exemple, les concédants apportent désormais des plans d'aménagement des locaux. À noter que le contenu des contrats de concession se distingue du contrat de franchise par l'absence de transmission du savoir-faire.

Reynald Guillaume, franchisé Habitat

Après environ 15 ans dans l'exploitation de points de vente en franchise dans l'univers du design et de l'aménagement intérieur, Reynald Guillaume rempile et signe, fin 2013, un accord de partenariat - accord de réservation de territoire - avec l'enseigne Habitat (groupe Cafom). " Je sais transformer des visiteurs en clients, manager des équipes, car c'est mon métier. Mais si je veux bénéficier d'une force de frappe, je dois rejoindre une enseigne organisée, qui traite des volumes et gère le sourcing ainsi que les campagnes de marketing ", explique le chef d'entreprise. Le partenariat prévoit l'ouverture de six magasins Habitat sur deux ans, dont deux sur le premier semestre 2014. " Habitat est une marque forte, capable de me faire vibrer ", confie Reynald Guillaume, avant de poursuivre : " J'ai investi les gains réalisés grâce à mes points de vente précédents dans ce projet car j'adhère à la stratégie du réseau et au positionnement de l'enseigne. " En outre, Habitat et le chef d'entreprise étudient les opportunités de collaboration, notamment dans de nouveaux concepts de magasin mis au point par Habitat.


Habitat
Activité :
Décoration intérieure
Ville : Accord de partenariat pour six points de vente (grand Sud Ouest)
Forme juridique : SARL
Dirigeant : Reynald Guillaume, 57 ans
Année de création : 2011
Effectif : 1 personne
CA 2013 : NC