Mon compte Devenir membre Newsletters

La franchise cartonne toujours autant

Publié le par

La franchise se porte bien. Son chiffre d'affaires a progressé de 21 % sur dix ans pour atteindre 50,7 milliards d'euros en 2013, selon la dernière enquête de la FFF et de la Banque populaire. Sa marque de fabrique : l'innovation et le renouvellement.

La franchise cartonne toujours autant

Le secteur de la franchise pèse lourd dans le paysage économique français. Entre 2004 et 2013, le nombre de réseaux a quasiment doublé (+98%), le nombre de points de vente a progressé de 77% ( de près de 37 000 à plus de 65 000). Son chiffre d'affaires a, quant à lui, progressé de 21%, passant ainsi de 41,7 milliards d'euros en 2004, à près de 51 milliards d'euros en 2013. "Malgré un contexte économique tendu, la franchise reste dans une dynamique porteuse. Cette année, les réseaux ressentent l'impact de la crise, mais ils souffrent moins que des commerçants indépendants. 77% des franchisés s'estiment mieux armés pour résister à la crise que des commerçants isolés", a déclaré René Prévost, le président de la Fédération française de la franchise (FFF), lors de la soirée de présentation de la 10e enquête annuelle de la franchise, qui a été l'occasion de fournir un bilan rétrospectif du secteur. La franchise apparait aussi comme un "amortisseur de crise" puisqu'au cours des dix dernières années, le "chiffre d'affaires global des franchisés a été supérieur à l'indice Insee de la consommation des ménages", souligne l'étude.

Une évolution des profils des franchisés

Le secteur s'inscrit donc dans une dynamique d'expansion. Selon l'étude, "un point de vente emploie en moyenne un peu plus de cinq personnes. De 2005 à 2013, entre 42% et 53% des franchisés ont créé au moins un emploi chaque année et entre 11% et 19% ont créé annuellement trois emplois ou plus".

L'enquête annuelle note également que le profil des franchisés a évolué ces dix dernières années. L'étude révèle en effet un vieillissement du franchisé, dont l'âge moyen s'établit à 45 ans en 2013, contre 42 ans en 2004. Au fil des ans, la proportion des diplômés augmente significativement. La part des Bac+2 et plus s'est considérablement accrue, passant de 44% en 2004 à 56% en 2013.

Longtemps majoritairement établis en centre-ville, les franchisés investissent davantage la périphérie (20% s'y trouvent désormais contre 14% en 2011). La part des franchisés présents sur les emplacements premium des centre-villes (48%) n'est plus majoritaire en 2013, notamment en raison de l'inflation des loyers sur ces zones.

Une digitalisation des points de vente

Si le modèle économique de la franchise fait ses preuves, c'est en partie grâce à sa volonté quasi permanente de s'adapter aux nouvelles tendances de consommation. Pour séduire un consommateur plus versatile et connecté, les enseignes misent sur la digitalisation de leurs points de vente. En 2013, 97% des franchiseurs géolocalisent les boutiques de leur réseau sur leur site internet et 65 % l'utilisent pour fidéliser les franchisés.

Par ailleurs, 94 % présentent leur enseigne et leurs produits sur ce canal. Près de quatre franchiseurs sur cinq ont également intégré les réseaux sociaux dans leur communication et la moitié d'entre eux a mis en place une stratégie de gestion de la réputation de leur marque. Ils sont toujours plus nombreux à mettre en place une stratégie multi-canal (43 % en 2013 en hausse de 6 points par rapport à 2012) notamment au travers de la vente par internet pour 91 %, ou via des applications pour smartphone pour 34 %. Enfin, en réponse à la demande des consommateurs, les réseaux ont complété leur stratégie de vente en intégrant le "Web To Store": 87 % des franchiseurs proposent au moins un dispositif sur leur site Internet pour inciter les consommateurs à se rendre dans les points de vente du réseau.

Côté franchisés enfin, l'exploitation des réseaux sociauxs'inscrit dans les usages : 41 % les utilisent pour se rapprocher de leur clientèle. 83 % d'entre eux ont créé une page Facebook, 19 % (+ 2 points par rapport à 2012) tweetent régulièrement sur l'actualité de leur point de vente et 20 % (+ 6 points par rapport à 2012) postent des actualités sur des forums et des blogs. Le secteur est cependant loin d'avoir atteint ses limites. Il ne cache pas son ambition de poursuivre sa logique d'innovation, lorgnant ainsi sur le pouvoir des imprimantes 3D, qui vont demain permettre aux commerçants d'obtenir leurs propres produits personnalisés et de fournir à leur client un service révolutionnaire.

Méthodologie: côté franchisés, une enquête réalisée annuellement par téléphone entre juin et juillet auprès d'environ 400 franchisés de 2004 à 2013. Côté franchiseurs, environ 150 entretiens en face à face (200 en 2013 par téléphone) réalisés chaque année, de 2004 à 2013, auprès des dirigeants de réseaux de franchise.