Mon compte Devenir membre Newsletters

Artisans et commerçants : leur chiffre d'affaires a baissé en 2013

Publié le par

La grande majorité des artisans et commerçants indépendants a vu son chiffre d'affaires et sa marge brute reculer en 2013. Le secteur du bâtiment reste le plus rémunérateur, selon la 20e édition de l'étude Chiffres et commentaires menée par la FCGA.

Artisans et commerçants : leur chiffre d'affaires a baissé en 2013

Les "pros" se trouvent fortement affectés par la faible consommation des ménages en 2013 (en hausse de 0,2%, après un recul de 0,5% en 2012). Ainsi, ils se voient obligées de réduire leurs stocks et leurs investissements. En parallèle, leur excédent brut d'exploitation est retombé au niveau de celui de 1984, soit 29,7%, selon une enquête réalisée par la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA). La FCGA se fonde sur les données collectées auprès de 200000 TPE adhérentes au réseau des CGA, via leur déclaration fiscale 2013.

Le chiffre d'affaires de ces dernières baisse de 0,4% en 2013, après une hausse de 0,5% en 2012 et de 2,6% en 2011. Par ailleurs, leur résultat courant moyen (avant versement des cotisations sociales) est en recul de 1,1%. Un résultat qui fait écho à celui de 2012, où la baisse avait atteint 2,5%.


Si l'on excepte le secteur de la santé, le résultat courant moyen brut des entreprises, avant impôt, s'élève à 41000 euros. Sur les 71 entreprises recensées dans ce classement, seulement 13 ont dégagé un bénéfice brut supérieur à 51000 euros en 2013 (somme équivalant à trois fois le smic brut).

La moyenne des secteurs étudiés diffère sensiblement. L'artisanat du bâtiment arrive à 43100 euros de résultat courant moyen brut, les métiers de bouche à 43500 euros, les services à 37800 euros et le commerce de détail à 36300 euros. Les dix premières places de ce classement sont équitablement réparties entre les quatre secteurs, tandis que les dix dernières rassemblent exclusivement des entreprises de services ou spécialisées dans le commerce de détail, le grand perdant étant la coiffure à domicile, avec 17400 euros de résultat courant moyen brut, contre 60600 pour les bureaux de tabac-journaux-vente de jeux.