Mon compte Devenir membre Newsletters

Compte-Nickel : un relais de croissance en or pour les buralistes

Publié le par

Premier compte sans banque disponible chez les buralistes, le Compte-Nickel, destiné aux publics non bancarisés, permet potentiellement à des milliers de commerçants de gonfler leurs revenus. Focus sur les démarches à effectuer pour surfer sur ce créneau innovant.

Compte-Nickel : un relais de croissance en or pour les buralistes

Les buralistes soucieux de gonfler leurs revenus ont de quoi se réjouir. La Financière des Paiements Electroniques (FPE) vient de leur offrir un relais de croissance en or : celui de devenir banquier à leurs heures ! Et ce, en surfant sur une solution inédite lancée en France le 11 février 2014 : le Compte-Nickel, premier compte sans banque disponible chez les buralistes et ciblant, en premier lieu, les populations non bancarisées.

Banque low cost

Conçu comme une banque low cost, le Compte-Nickel est ainsi ouvert à tous, sans conditions de revenus, de dépôts ou de patrimoine, et sans possibilité? de découvert ni de crédit. Seules conditions requises : posséder une carte d'identité valide, un justificatif de domicile et un numéro de téléphone mobile. Pour le reste, le compte fonctionne de manière classique, certes sans chèque mais avec virements et une Mastercard acceptée en France et à l'étranger, sans oublier un suivi en temps réel sur mobile et Internet.

La phase test de six mois s'est déjà avérée concluante avec pas moins de 1500 comptes ouverts depuis fin 2013 via le concours d'une soixantaine de buralistes répartis sur tout le territoire. D'ici fin 2014, le Compte-Nickel vise un objectif de 5 000 ouvertures de comptes par mois et entend rallier chaque mois 20 buralistes supplémentaires.

Dossier d'agrément

Quid des critères de sélection requis pour proposer le Compte-Nickel à ses clients ? Le buraliste doit déposer un dossier d'agrément à l'APCR, Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (pièce justifiant l'identité du gérant, CV attestant la capacité à gérer et la responsabilité, extrait Kbis, non condamnation) . Une fois le statut d'agent agréé obtenu, le buraliste doit être formé en ligne à la lutte antiblanchiment (environ une heure de formation).

Equipé gratuitement d'une "Borne Nickel" (moyennant une caution), le buraliste peut constituer un dossier client en moins de cinq minutes, le temps de scanner la pièce d'identité de l'intéressé, d'enregistrer son numéro de portable, recueillir une signature électronique, remettre un RIB et, enfin, activer la Mastercard (au prix de 20 euros par an pour le client). Le buraliste se rémunère en prélevant trois euros sur cette somme (ainsi que 0,70 % sur les liquidités déposées auprès de ce dernier). De quoi largement assainir les finances du commerce. Exemple probant : Marc Séguin, buraliste basé dans le 10ème arrondissement de Paris, ayant participé au pilote de l'opération, aurait ouvert, d'après le service communication de Compte-Nickel, pas moins de 270 comptes, et généré 500 euros de revenus mensuels !