Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] A l'Avalon à Toulouse, la réalité virtuelle s'invite à table

Publié le par

A l'Avalon, pub toulousain, les clients peuvent non seulement boire des bières et manger des burgers, mais aussi tester la réalité augmentée, une innovation technologique qui fait de plus en plus parler d'elle. Découverte d'un commerce précurseur.

[Étude de cas] A l'Avalon à Toulouse, la réalité virtuelle s'invite à table

Boire une bière, déguster des tapas... et chasser des morts-vivants. L'Avalon, situé à Toulouse, n'est résolument pas un pub comme les autres. Il propose aux clients non seulement de se sustenter mais aussi de vivre une expérience immersive en réalité virtuelle.

" Nous souhaitions créer un lieu global, éviter le syndrome des laser games où l'on s'ennuie en attendant sa partie ", révèle Jérémy Guiraud, codirigeant. D'où l'idée de créer une offre de restauration autour. L'ambition était aussi de rendre cette technologie accessible au plus grand nombre, à l'heure où elle reste encore particulièrement chère.

Attaque de zombies

Tout se passe dans la cave du pub (70 m2) réaménagée en deux espaces de jeu équipés chacun de huit caméras destinées à enregistrer les mouvements des joueurs. En début de partie, le client est invité à se placer au centre de l'un de ces espaces et à chausser un casque de réalité virtuelle et un casque audio. C'est alors qu'il est projeté dans un monde où, durant dix minutes, il est invité à un stand de tir, où il doit viser des cibles - un " vrai " faux pistolet à la main - puis à déjouer une attaque de zombies à 360°. Deux télévisions permettent aux spectateurs de regarder, sur écran, ce qui apparaît dans le casque.

" La plupart des gens sont ravis car c'est hyper immersif. Ce qui ressort, c'est l'excitation ", témoigne Jérémy Guiraud, qui constate une ambiance plus calme en semaine que le week-end, où deux heures de queue sont parfois nécessaires avant de pouvoir jouer. Chaque partie dure dix minutes, et coûte dix euros.

Depuis l'ouverture du bar, 3200 sessions ont eu lieu. " L'activité représente aujourd'hui 30 % du chiffre d'affaires du commerce ", estime Jérémy Guiraud, qui a trouvé son fournisseur, VRcade, aux Etats-Unis, ayant constaté que la technologie souhaitée n'existait pas en France. Si l'investissement total n'a pas été communiqué, le ROI ne sera pas au rendez-vous tout de suite. " Il faudra au moins deux ans avant d'y voir clair ", affirme Jérémy Guiraud. Reste que cette technologie reste un élément de différenciation très fort pour le pub...

Tables tactiles

Autre particularité de l'établissement : cette " technophilie " se retrouve jusque dans les espaces dédiés à la restauration, à l'étage. En plus d'un bar, de canapés, de tables mange-debout, l'établissement est en effet équipé de tables tactiles, permettant aux clients de surfer sur Internet, télécharger des applications ou des jeux. Une façon de prolonger l'ambiance connectée.

" Nous avons cherché à créer une ambiance " geek subtil ". L'idée n'était pas de mettre des posters de Call of Duty [un jeu de vidéo très populaire, ndlr] partout mais de créer une ambiance rétro geek dans la finesse, geek chic ", explique le gérant. D'où, par exemple, la présence d'une sculpture en morceaux de manettes et de consoles, ou d'une TV cathodique.

Même la carte est à cette image. " Les noms des plats font écho à la culture pop, jeux vidéo ", indique Jérémy Guiraud qui rêve déjà de l'ouverture, dans le futur, d'un autre espace plus grand et avec encore plus de réalité virtuelle.

Repères

Raison sociale : SARL JPG
Activité : pub
Ville : Toulouse (Haute-Garonne)
Année de création : 2015 (ouverture du pub : février 2016)
Dirigeants : Jérémy Guiraud, 29 ans, Cécile Laurent, 30 ans et Thomas Cigal, 29 ans
Effectif : 5 personnes
CA 2015 : NC
Site Web : Avalon Pub