Mon compte Devenir membre Newsletters

[Etude de cas] A Paris, le bar Deuxpointzéro développe sa propre application mobile

Publié le par

Le Deuxpointzéro, un bar parisien, propose à ses clients une application mobile pour jouer à des blindtests, répondre à des sondages et obtenir des informations sur l'établissement. Une innovation visant à fidéliser la clientèle.

[Etude de cas] A Paris, le bar Deuxpointzéro développe sa propre application mobile

Au Deuxpointzéro, un bar à cocktails situé à Paris, les clients sont peut-être encore plus enclins qu'ailleurs à laisser leur smartphone traîner sur la table lorsqu'ils sont de sortie avec leurs proches. Et pour cause... L'établissement, qui revendique son côté connecté, et même geek, a développé une application mobile de jeu et d'information spécialement dédiée pour eux.

" Avec mon frère, nous cherchions un moyen de fidéliser la clientèle ", annonce Florian O'Neil, cogérant. L'application leur apparaît une option d'autant plus intéressante qu'elle permet d'offrir " un petit truc en plus pour se démarquer " et aussi d'être visible en permanence, à travers son icône, dans le portable des clients.

Une appli mobile ludique

Loin d'être un simple gadget, cette application, téléchargeable gratuitement sur les plateformes traditionnelles ici et , permet en premier lieu de jouer aux blindtests proposés par le bar. Le principe : rentrer le plus rapidement possible le titre et l'interprète de la chanson diffusée dans la salle pour gagner des points. Le premier qui trouve en récolte vingt, tous les suivants, dix. Ces points, cumulables visite après visite, s'échangent ensuite contre des cadeaux comme des goodies ou des boissons. Un bon moyen de satisfaire les clients tout en favorisant la convivialité et l'émulation entre les joueurs.

L'application permet, également, de répondre à des sondages et d'accéder aux informations pratiques (carte, horaires) sur le bar.

Si elle n'a, pour l'heure, été téléchargée que 100 à 500 fois sur Google Play, ce n'est probablement qu'un début, car l'application a du potentiel. Lorsque l'établissement, ouvert en octobre 2015, aura trouvé sa vitesse de croisière, les gérants prévoient de l'utiliser plus largement, par exemple pour envoyer des notifications (annonces de concours, messages d'anniversaire) ou mieux prévoir l'agenda de leurs soirées événementielles en fonction des personnes disponibles.

Côté financement, pas d'investissement direct à consentir, puisque l'application est développée par des amis et associés des gérants (à hauteur de 5 % chacun), qui se rémunèrent sur les bénéfices de l'établissement.

Décor geek

Au-delà de cet outil, le côté 2.0 revendiqué du bar se retrouve aussi ailleurs. Dédié à une clientèle de geeks, il dispose d'un coin jeux (consoles, jeux d'arcade...) et le décor a été pensé dans ses moindres détails pour plaire à cette cible (TV cathodique, tables décorés avec des images de comics, lumières led, etc) " Nos cocktails sont un peu 2.0, réinventés, avec des fruits et légumes frais [y compris les plus atypiques comme le kale, ndlr] ", précise Florian O'Neil.

Par ailleurs, si les réseaux sociaux ne sont pas le point fort du bar, les gérants ont toutefois fait la démarche de tester Twitter, finalement jugé " pas coeur de cible ". Et c'est sur Facebook qu'ils s'efforcent d'être les plus actifs, à raison d'une à quatre publications mensuelles, pour diffuser leurs informations et communiquer sur leurs événements. Pour s'inviter directement, là encore, dans les smartphones de leurs clients

Repères

Raison sociale : SAS O'Brother
Activité :
bar
Ville :
Paris (IIIe arr.)
Année de création :
2014 (ouverture du bar : 2015)
Dirigeants :
Florian O'Neil, 35 ans et William O'Neil, 31 ans
Effectif :
2 personnes
CA 2016 (prévisionnel) :
120 Ko
Site Web :
Deux Point Zéro Bar