Mon compte Devenir membre Newsletters

Paris Retail Week : 3 outils pour le point de vente digital

Publié le par

L'édition 2016 de la Paris Retail Week s'est ouverte lundi 12 septembre 2016 à Paris. La digitalisation du point de vente a été au menu de plusieurs conférences et ateliers. Côté équipements et technologies, voici de ce que nous avons retenu de notre visite du jour.

Paris Retail Week : 3 outils pour le point de vente digital

Bonne nouvelle pour les commerçants qui ne sont pas des technophiles : aujourd'hui, il est possible de se digitaliser sans pour autant avoir recours à des outils compliqués. C'est du moins ce que laissent entendre les conférenciers et exposants (tous prestataires) rencontrés à la Paris Retail Week, salon dédié au e-commerce et au retail, lundi 12 septembre 2016 à Paris. Voici quelques exemples de ce que vous pourriez adopter pour transformer votre point de vente en véritable magasin innovant et ce que cela pourrait vous apporter.

1. Les tablettes numériques pour les vendeurs

"60 % des personnes qui rentrent en magasin en ressortent frustrées surtout car elles n'ont pas été orientées". C'est le constat alarmant dressé par Philip Bianchi, fondateur de Proximis, fournisseur d'une solution de commerce omnicanal lors d'une conférence sur l'équipement des vendeurs. Pour réduire cette frustration, une solution est de s'appuyer sur ces derniers et de les équiper en outils adaptés, comme des tablettes, pour satisfaire les différentes demandes des consommateurs.

"Il faut penser à donner aux vendeurs des outils qu'ils vont utiliser, c'est-à-dire adapté au contexte d'utilisation, à l'environnement de travail", conseille l'expert.

Philip Bianchi prône également l'utilisation d'outils professionnels plutôt que ceux issus de la sphère privée, notamment les iPhone, car s'ils présentent l'avantage d'être entrés dans les habitudes et sont, de fait, utilisables très facilement, ils sont aussi largement plus chers... "Les outils professionnels reviennent jusqu'à 50 % moins cher sur trois ans !" assure-t-il.

Dernier conseil : rassurer le client au moment du paiement, que ce soit en utilisant des moyens de paiement familiers ou, sinon, en lui expliquant les éventuelles nouveautés mises à l'oeuvre. Rentrer son numéro de carte bleue sur une tablette vendeur, par exemple, n'est peut-être pas le meilleur moyen d'obtenir sa confiance.

2. Le wifi

Pouvoir se connecter en wifi dans un magasin : un service appréciable pour le client et qui permet d'augmenter sa satisfaction. Pourtant, il serait dommage de s'en contenter et de ne pas utiliser cette connexion autrement. C'est du moins la conviction de Cloud4wii, venu présenter sa plateforme dans une conférence sur l'importance du wifi "guest" dans le magasin du futur.

L'idée : proposer une plateforme, mais aussi, dans le cadre d'une offre globale, un moyen d'analyser les comportements des clients dans le point de vente, et d'entrer en interaction avec eux via l'envoi de messages.


3. La RFID

Sur un autre registre, certains points de vente commencent également à se convertir à la RFID, un système qui leur permet de gagner du temps pour, notamment, optimiser la gestion de leur logistique et de leurs stocks.

L'idée : intégrer une puce électronique à l'étiquette d'un produit, pour ensuite pouvoir facilement le localiser, ou savoir ce qui se trouve dans une pile d'objets sans avoir besoin de les scanner un à un, ou encore connaître les éléments contenus dans un colis sans avoir besoin de l'ouvrir. C'est du moins ce que propose l'entreprise Frequentiel, née en 2007 et basée près de Toulouse, avec une offre globale incluant le matériel, le logiciel de gestion et l'accompagnement.

La promesse finale : augmenter de 3 à 20 % le chiffre d'affaires de ses clients.