Mon compte Devenir membre Newsletters

Les nouveaux usages de la vidéosurveillance en point de vente

Publié le par

Autour des enjeux de la digitalisation, la Paris Retail Week accorde une large place à la question de la vidéo. Surveillance, analytique, marketing : ses usages au sein du point de vente s'élargissent à de nouveaux domaines pour renforcer la sécurité mais également l'approche client.

Les nouveaux usages de la vidéosurveillance en point de vente

La digitalisation du point de vente a été l'une des thématiques majeures de l'édition 2016 de la Paris Retail Week - qui se tient depuis lundi 12 septembre 2016 au Parc des Expositions de Versailles. La dernière journée du salon, mercredi 14 septembre 2016, a notamment été l'occasion d'aborder la place de la vidéo et de ses usages en point de vente : surveillance mais aussi analytique et marketing.

Vers une sécurisation globale

Si l'utilisation de la vidéosurveillance est largement utilisée dans la sécurisation des points de vente ainsi que pour la sécurité des usagers et des personnels, elle recouvre un réel enjeu en terme de lutte contre le vol.

Cambriolages, vols de complaisance, effractions, les conséquences financières peuvent s'avérer importantes pour les entreprises. "Le vol en magasin constitue le premier risque auquel sont confrontés les commerces", avertit Franck Charton, de l'association Perifem. Pour y remédier, les spécialistes en sécurité conseillent d'associer l'utilisation de la vidéosurveillance à d'autres types d'installations.

Fabrice Tisseur, directeur commercial d'Anaveo, fournisseur de systèmes de sécurité, explique par ailleurs que "toutes les techniques interconnectées permettent de se protéger contre le vol et la démarque".

Caisses automatiques, antivols, générateurs de fumée anti-intrusion et solutions de gestion des espèces forment des options cumulables aux systèmes de vidéosurveillance dans l'objectif de renforcer la sécurité du point de vente, des espaces de stockages mais également des espaces back-office.

Des opportunités qui trouvent leur fondement dans la gestion de l'argent liquide notamment. Alors qu'aujourd'hui, les paiements en espèces représentent "plus de 30 % des paiements", selon Franck Charton, la question de la protection du cash est devenue centrale et ce, malgré le développement du paiement sans contact pour les achats de petites sommes. Le paiement en argent liquide continue d'être un des moyens de paiement les plus privilégiés par les consommateurs.

Améliorer la relation client

Dans une autre mesure, l'essor de la vidéo IP, en remplacement de la vidéo analogique traditionnelle, accélère le développement de nouvelles opportunités, et notamment à destination des équipes marketing.

Une innovation qui "devient plus intelligente et multiple en évoluant à destination de la stratégie de vente", précise Bertrand Blaise, directeur commercial à Sogetrel.

La vidéosurveillance IP renferme ainsi de multiples usages tels que le comptage de clients, le taux de transformation au sein du point de vente, l'analyse des déplacements et la reconnaissance faciale par exemple.

Marion Savoy, directrice marketing chez TEB, fabricant de système de vidéosurveillance intelligente, détaille par ailleurs d'autres usages de ces équipements :

Une multiplicité des offres qui permet donc de mieux saisir les comportements des clients afin de procéder, si nécessaire, à des évolutions dans l'agencement et l'organisation du commerce. "En couvrant l'ensemble du magasin, on va pouvoir analyser le parcours client, cerner les zones froides et même gérer les files d'attentes afin de pouvoir conditionner les flux", renchérit Azad Khamooshi, responsable commercial chez Axis communications.

La vidéo IP constitue aujourd'hui un réel marché en devenir. En 2019, elle représentera près de 84 % du marché de la vidéosurveillance, estimé à 22,7 milliards d'euros, au niveau mondial, selon la société Sogetrel, spécialisée dans les solutions de communication et de sûreté IP.