Paris : signature d'une convention pour améliorer le commerce francilien

Publié par le - mis à jour à
Paris : signature d'une convention pour améliorer le commerce francilien

La CCI Paris Ile-de-France, les acteurs du commerce et les pouvoirs publics ont signé vendredi 22 juin 2018 une convention pour améliorer la performance du commerce francilien en misant sur des actions collectives répondant à quatre priorités comme l'amélioration de la relation au client.

  • Imprimer

Améliorer la performance du commerce francilien. C'est l'objectif d'une convention signée par les acteurs du secteur sur le territoire, vendredi 22 juin 2018, à l'initiative de la CCI Paris Ile-de-France. L'idée est de rassembler les efforts, les moyens et les outils, et d'établir, sur des problématiques identifiées, des solutions ciblées.

En se fondant, notamment, sur les résultats d'une enquête réalisée auprès des commerçants en 2017, quatre priorités ont été identifiées : améliorer la relation au consommateur, optimiser les mobilités et les livraisons (incluant entre autres, la question du stationnement), réguler les implantations commerciales par des évolutions juridiques (afin, notamment, de rééquilibrer les obligations entre commerce physique et e-commerce) et assurer la sécurité des lieux.

À lire aussi :

- [Infographie] Commerce de centre-ville : quelles sont les attentes des Français ?
- Centre-ville : comment le commerce peut-il se remettre en scène ?
- Paris : le commerce se stabilise mais s'adapte aux modes de consommation

Ces priorités sont déclinées en actions à déployer, douze au total. Par exemple, sur la première priorité : attirer la clientèle en centre-ville en améliorant leur attractivité, apporter de nouveaux services par la digitalisation des commerces ou encore développer le commerce mobile pour mieux répondre aux attentes des consommateurs. Ce qui passe, par exemple, par développer le management du commerce de centre-ville, renforcer les formations au numérique, miser sur des outils de type marketplace...

Autant de façons de redynamiser le commerce parisien et francilien, pour les professionnels et les clients mais aussi dans la perspective d'événements comme les J0 2024.

Parmi les acteurs concernés figurent l'État, les collectivités territoriales, la Caisse des dépôts et consignations, la CRMA, les fédérations professionnelles du commerce (CNCC, FCD, CdCF....), les organisations patronales (CPME, Medef...) ou encore les associations de commerçants.

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet