Mon compte Devenir membre Newsletters

Voyage culinaire à travers 6 concepts originaux

Publié le par

Les restaurants rivalisent d'ingéniosité pour imaginer de nouveaux concepts et lieux pour se démarquer de la concurrence et fidéliser leur clientèle. Panorama de ce qui se fait aux quatre coins de la France, et même au-delà de nos frontières.

1 Quand sain rime avec spectaculaire
Tiger Wok

Le wok et celui qui le manie, le wokeur, sont les deux principaux ingrédients de ce concept de restauration. Cet ustensile de cuisson, emprunté à la cuisine asiatique, permet de cuire les aliments à feu vif et sans matière grasse. Légumes, viandes, poissons... les clients choisissent parmi 24 ingrédients présentés sous forme de buffet. Puis ils déterminent l'accompagnement (huile parfumée, sauce, garniture) avec le wokeur, qui cuit le tout sous leurs yeux. Pour l'heure, trois restaurants en succursale sont ouverts à Strasbourg, Lille et Lyon, en attendant trois nouvelles implantations, en franchise cette fois, dès le mois d'août.

2 Retour aux racines
L & Lui

Elle, c'est Cathy Dénaux. Lui, c'est Cédric Dénaux. Elle cultive des fruits, des légumes et des plantes comestibles dans son exploitation de 4 000 m2, et sa serre de 200 m2. Lui les accommode avec créativité en cuisine. Ensemble, ils proposent une carte en osmose avec le végétal, du moment qu'il est de saison et hors des sentiers battus. Violettes, héliantis, Oca du Pérou ou encore glands de chênes truffiers fleurissent les assiettes des clients. La carte du soir évolue chaque semaine au gré des récoltes, celle du midi toutes les trois semaines. Le couple propose également un kit à emporter, composé de produits du jardin, d'une recette et d'une suggestion de présentation.

3 A n'en faire qu'une bouchée
Au bout des doigts

Ici, les conventions sont mises à mal. Ni couvert, ni assiette individuelle, ni nappe et ni menu! Comme le nom du restaurant l'indique, les clients mangent avec leurs doigts. Plus précisément, ils dégustent des bouchées qu'ils choisissent selon un thème: poisson, viande, mosaïque (viande et poisson), fromage ou dessert. Idem pour le nombre de bouchées désirées: 6, 9 ou 12 pour le plat principal, de 2 à 4 pour le fromage et de 2 à 10 pour les desserts. L'avantage de ce concept? Sans menu, la gestion des stocks est facilitée et l'assortiment de bouchées permet de proposer un repas varié et original.

4 Zen et bucolique
Sur un arbre perché

Un havre de paix au milieu de l'agitation urbaine, tel est le concept de Sur un arbre perché. Un restaurant qui porte bien son nom puisqu'un arbre sculpté trône dans un coin avec, à ses branches, quatre balançoires suspendues sur lesquelles les clients dînent. Cinq cabanes surélevées viennent compléter ce tableau champêtre. Sans oublier le Nid, espace de relaxation, où la clientèle peut profiter d'un massage Shiatsu (17 Euros) entre deux plats. On peut dîner sans se faire masser et inversement.

5 Au gré de son humeur
Café Gratitude

A l'origine du Café gratitude, les créateurs d'un jeu de société sur le développement personnel qui cherchaient une idée originale pour assurer son lancement. Ils ouvrent alors un restaurant pour en faire la promotion. Quatre ans plus tard, quatre restaurants ont vu le jour à San Francisco. Le dessus des tables représentent le plateau de jeu, auquel les clients peuvent jouer à tout instant. La carte, quant à elle, propose des mets en accord avec les affirmations évocatrices d'une humeur. Ainsi, si vous commandez un «Je suis satisfait», «Je suis enchanté», ou «Je suis sensuel», vous aurez respectivement une petite salade, un plat d'enchiladas ou une pizza.

6 Au royaume du vin Il Vino

L'un est à Paris, l'autre à Courchevel, mais la recette est la même. Les restaurants Il Vino, tenus par Enrico Bernardo, élu meilleur sommelier du monde en 2004, ne proposent aucun plat sur leur carte mais uniquement des vins, un millier de références à l'année. Les plats sont servis en fonction du choix du vin et de leur alchimie possible: la surprise est de mise. Les menus vont de 50 Euros le midi pour trois vins et trois plats et peuvent grimper jusqu'à 1000 Euros pour cinq grands crus et cinq plats. Cerise sur le gâteau: le restaurant parisien vient de décrocher sa première étoile au Guide Michelin 2008.

Repères

> Enseigne Tiger Wok
> Nature et durée du contrat franchise, 9 ans
> Investissement (hors pas-de-porte) 600 à 800 kEuros HT
> Apport personnel 30 % de l'investissement
> Droit d'entrée 32 500 Euros HT
> Redevance 4% du CA HT
> Site www.tigerwok.com

Repères

> Enseigne L & Lui
> Effectif 4 personnes
> Date de création 2006
> Ville Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme)
> Chiffre d'affaires 2007 180 000 Euros
> Site www.letlui.com

Repères

> Enseigne Au bout des doigts
> Effectif 9 personnes
> Date de création 2004
> Ville Lille (Nord)
> Chiffre d'affaires 2007 550 000 Euros
> Site www.auboutdesdoigts.fr

Repères

> Enseigne Sur un arbre perché
> Date de création 2003
> Ville Paris (IIe)
> CA 2007 540 000 Euros
> Site www.surunarbreperche.com

Repères

> Enseigne: Café Gratitude
> Date de création: 2004
> Ville: San Francisco (Californie, Etats-Unis)
> Site: www.cafegratitude.com (en anglais)

Repères

> Enseigne: Il Vino
> Effectif: 30 personnes
> Date de création: 2007
> Villes: Paris (VIIe) et Courchevel (Savoie)
> Chiffre d'affaires 2007: 610 000 Euros
> Site: http://ilvinobyenricobernardo.com