Mon compte Devenir membre Newsletters

Vers 15 jours de soldes supplémentaires?

Publié le par

Deux semaines de soldes flottants, en plus des trois mois annuels accordés actuellement. C'est ce que préconise un groupe de travail, dans son rapport provisoire, pour augmenter la consommation.

«Permettre aux commerçants découler facilement leurs stocks». C'est la raison invoquée par la commission d'experts, composée d'associations de consommateurs, dont l'UFC Que Choisir, et de fédérations de commerces, mise en place par le ministère de l'Economie en janvier, pour proposer une nouvelle expérimentation concernant les soldes. Les commerçants pourraient mettre en place deux semaines supplémentaires dans l'année, consécutives ou non, aux dates de leur choix, en plus des deux périodes de six semaines en vigueur actuellement. Le groupe de travail envisage néanmoins de limiter cette souplesse en interdisant l'application de ces deux semaines de bonus pendant «les mois précédant les soldes». Ce projet fait écho aux déclarations de la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, évoquant des «soldes récurrents» pour relancer la consommation, ce qui avait provoqué de vives réactions chez les petits commerçants. Ces derniers y avaient vu une autorisation de vendre à perte. Les produits high-tech à «obsoles- cence rapide» pourraient déroger à la règle et être écoulés à perte toute l'année, à condition de ne pas être réapprovisionnés.

@ TODISC/LD

En outre, les commerçants pourraient afficher, en continu, à l'intérieur du magasin et en vitrine, des prix discount.