Mon compte Devenir membre Newsletters

Valoriser le commerce en centre-ville

Publié le par

Une ouverture des commerces de centre-ville une soirée par semaine, le jeudi ou le vendredi, ainsi que la matinée du dimanche, à l'instar des commerces alimentaires et de forains. La proposition vient de Robert Roche- fort, président du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc), qui a remis au ministère du Logement et de la Ville, le 20 février, un rapport pour encourager le commerce en ville. La ministre Christine Boutin s'est montrée favorable à ces propositions, appréciant notamment le respect du dimanche après-midi chômé. Le document préconise également la mise en place de labels, afin de remédier à la confiance «émoussée» des consommateurs envers les petits commerces, et de recréer des repères, «brouillés par la multiplicité des enseignes commerciales, du commerce sur Internet, et l'arrivée du hard discount», selon les termes du rapport.

Trois appellations sont proposées: «excellence», attribuée à une haute qualité des biens et des services, «performance prix», pour mettre en valeur la compétitivité, et enfin «rue du commerce de qualité», délivré à une zone dont au moins 70% des magasins souscriraient aux deux premiers labels.

«Cette pratique, déjà existante, est toujours difficile dans sa mise en oeuvre et dans son suivi, et nécessite de gros moyens de communication afin de les faire connaître du public», a réagi la Fédération nationale des centres-villes (FNCV), dans une lettre adressée à la ministre.