Mon compte Devenir membre Newsletters

Une fleuristerie moderne de proximité

Publié le par

Stratégie de développement. Prix attractifs, système de libre-service, respect des normes environnementales... A seulement 27 ans, Adrien Sfecci peut se targuer d'apporter une nouveauté dans le paysage de la fleuristerie.

Trois ans seulement après sa création, l'enseigne de fleurs Flora City compte déjà cinq points de vente dans la ville de Nice et ses alentours. Et à écouter le fondateur, Adrien Sfecci, ça n'est qu'un début. Cet entrepreneur de 27 ans souhaite, en effet, ouvrir cinq nouvelles boutiques d'ici à 2013 et lancer prochainement son concept en franchise. « Le marché est atomisé dans la région de Nice car il y a beaucoup de commerces indépendants. Pour me différencier, je propose une nouvelle approche : un concept urbain et branché, au coloris blanc et rose », explique le jeune entrepreneur. Avec un investissement initial de 300 000 euros, Adrien Sfecci a su adapter les logiques économiques à chacun de ses emplacements et satisfaire au mieux les attentes des consommateurs. Un système de libre-service dans le centre de la ville de Nice où les clients peuvent composer eux-mêmes leurs bouquets. Et une logique de proximité pour les boutiques situées dans les communes de Contes et de La Trinité. «Mes boutiques doivent être de véritables lieux de vie et d'échange, confie Adrien Sfecci. Nous devons être capables de conseiller la clientèle, de discuter de la taille et du prix du bouquet, et de mettre à disposition dans les quatre heures la composition pour une livraison. »

Scénographie et développement durable

L'autre particularité de l'enseigne? Des tarifs agressifs, le coeur de l'offre se situant autour de 15 euros, ainsi que de nombreuses promotions, à raison de deux opérations commerciales par mois. Mais aussi une présentation claire et épurée des produits. Les fleurs s'ajustent mais ne s'entassent pas, partageant la vedette avec bougies, présentoirs et couleurs ludiques. « Un produit simple et attractif déclenche bien plus facilement l'acte d'achat. J'ai par ailleurs opté pour la présence de pictogrammes qui informent le client sur la fleur et son origine », poursuit le commerçant. Une attention toute particulière est également apportée au respect des normes environnementales, par l'intégration de la démarche ISO 9001, notamment pour la réduction et le tri des déchets, et l'utilisation de lumières à faible consommation. Adrien Sfecci souhaite clairement développer une vision novatrice de la fleuristerie et espère créer un site marchand, d'ici à deux ans. L'entrepreneur compte bien atteindre ses objectifs... La fleur au fusil.

Pour attirer les clients, Adrien Sfecci mise sur une présentation claire et épurée des produits.

Pour attirer les clients, Adrien Sfecci mise sur une présentation claire et épurée des produits.

Repères

> Raison sociale SAS Magenta
> Activité Vente de fleurs au détail
> Ville Nice (Alpes-Maritime)
> Année de création 2009
> Dirigeant Adrien Sfecci, 27 ans
> Effectif 9 salariés
> CA 2011 700 kEuros