Mon compte Devenir membre Newsletters

Une devanture chic et sobre

Publié le par

Christian de Bergh, directeur général de l'agence de design Dragon Rouge Identités & Architectures, a réalisé en juin dernier la vitrine du chocolatier De Neuville, dans le centre de Paris. Il nous livre ses conseils et son expérience.

 

1 Des couleurs attrayantes

Pistache, rose, fuchsia: l'étalagiste a opté pour des coloris à la fois chaleureux et «flashy», pour éviter le piège de la vitrine sombre et apporter de la gaieté en faisant «chanter les couleurs des chocolats et celles des macarons». Les couleurs froides (bleu, vert, violet) vont agrandir une vitrine de petite taille, tandis que les tons chauds (jaune, rose, rouge, ocre, marron) apportent plus de convivialité.

2 Elargir l'offre traditionnelle

L'enseigne communique sur un nouveau concept «comme à la maison», destiné à l'achat pour soi et à la dégustation immédiate. Christian de Bergh entrepose directement des macarons sur un meuble réfrigérant afin d'établir une proximité avec le consommateur, de rassurer la clientèle et de la déculpabiliser.

3 Jouer sur les perspectives

Pour ne pas créer une ambiance trop statique et ainsi ne pas lasser le regard, Christian de Bergh joue sur les perspectives et place les produits à différentes hauteurs.

4 Ouvrir le regard sur l'intérieur de la boutique

II ne suffit pas d'attirer l'oeil. Il faut arrêter le regard sur les produits présentés en vitrine et l'ouvrir sur l'intérieur de la boutique. Une véritable prouesse selon l'expert. L'astuce? Ne pas alourdir la vitrine avec des panneaux, des pancartes ou des présentoirs trop imposants. Si la vitrine est épurée, le client aura davantage de facilités à découvrir l'intérieur du point de vente.

La double mission de cette vitrine Moderniser l'image de l'enseigne et valoriser de nouveaux produits afin d'élargir l'offre du chocolatier français. L'agence de design a donc apposé, à côté des chocolats, des macarons aux couleurs acidulées, tout en préservant la signature traditionnelle de la «cabosse de cacao», gage du savoir-faire de l'enseigne. « Il n'est pas simple de valoriser des chocolats ou des ballotins, qui sont des éléments de petite taille et qui n'attirent pas naturellement l'oeil du chaland », explique l'expert. L'astuce Ne pas disposer une trop grande quantité de produits, et jouer sur les coloris.

Parcours

Christian de Bergh Diplômé de l'Ecole supérieure de commerce de Rouen, Christian de Bergh prend en charge l'activité identité visuelle et architecture de l'agence de design Dragon Rouge en 1991. Depuis 2008, il occupe les fonctions de dg associé de Dragon Rouge Identités & Architectures.

Mot clés : produit

Mallory Lalanne