Mon compte Devenir membre Newsletters

Un restaurant va au bout de la démarche de gestion des déchets

Publié le par

 

Si le tri sélectif et l'utilisation de papier recyclé sont monnaie courante dans les restaurants branchés londoniens, le chef Arthur Potts Dawson va plus loin dans le concept. Son restaurant Waterhouse possède sa propre c machine à compost dans laquelle il désintègre tous les déchets ménagers: pelures de légumes, reliefs des repas... rien n'échappe au composteur. Son credo? «Reduce, reuse and, where no alternatives exist, recycle.» C'est-à-dire, réduire, réutiliser et, quand il n'y a plus d'autre alternative, recycler. Situé sur le Regent's Canal, ce nouveau rendez-vous branché surfe sur la vague du bio de saison: sur la terrasse de son restaurant, le chef cultive plantes aromatiques et légumes, et il produit son électricité grâce aux panneaux photovoltaïques installés sur son toit. Humaniste, Arthur Potts s'investit également dans la vie de son quartier en proposant des repas bon marché à ses habitants.

Renseignements: waterhouserestaurant.co.uk