Mon compte Devenir membre Newsletters

Un bon logo, une dépense utile

Publié le par

Le logo fait partie intégrante de l'entreprise, il est l'un des piliers de son identité, il en porte les couleurs et les valeurs. Il mérite donc toute votre attention d'autant qu'il est décliné sur tous vos supports de communication.

Soigner la charte graphique de votre entreprise, c'est à la fois permettre à vos clients de mieux vous identifier mais c'est également vous distinguer de la concurrence. « Lorsque l'on crée une entreprise, la conception du logo est la première démarche à entreprendre car il véhicule la marque et l'identité de la société », rappelle Marie-Line Jacob Marti, dirigeante de Marcomnet, société spécialisée en marketing et en gestion de la relation client. « Avant de se lancer, il est important d'avoir déterminé sa stratégie afin que l'image de l'entreprise soit en adéquation avec son langage et ses objectifs en termes de développement et de cible », ajoute Aïda Koné, dirigeante d'Approche Créative, agence de communication pour TPE. Deuxième étape: le chef d'entreprise doit réfléchir aux valeurs qu'il souhaite véhiculer. « S'il décide de mettre en lumière certains atouts et signes distinctifs de l'entreprise comme l'expertise, la confiance, la réussite ou l'innovation, le dirigeant peut opter pour une phrase de signature, généralement utilisée pour résumer la mission d'une structure. Attention toutefois à rester concis et accrocheur », poursuit Aïda Koné (Approche Créative). Vous avez aussi la possibilité d'utiliser une image, un éclair par exemple pour suggérer la rapidité, la mobilité ou la créativité. Un bon logo doit être avant tout facile à mémoriser. « Le dirigeant doit se positionner sur son coeur de cible et ne mentionner que les éléments dont il se sait spécialiste », poursuit Marie-Line Jacob Marti (Marcomnet). « Les graphismes simples sont les meilleurs. Le logo ne doit pas être vieillot et ne doit pas comporter de typographies trop lourdes qui se démodent rapidement. Les représentations les plus épurées comme l'Oréal résistent le mieux au temps. » Sachez aussi que certaines couleurs et formes sont communément associées à des secteurs d'activité ou à des idées fortes. Ainsi, le rouge renvoie plutôt à la communication et le bleu aux services. « Un spécialiste de la sandwicherie qui mise sur l'équilibre alimentaire va opter pour des coloris tendances et créer un logo bleu, vert ou violet alors qu'une boulangerie traditionnelle va mettre en avant des couleurs chaudes, orangers », détaille Marie-Line Jacob Mart (Marcomnet). Alors qu'une forme ronde, qui fait référence à la Terre, crée un sentiment de bien-être et de sécurité, le carré renverra une image plus stricte de votre société. « Le rond convient à une activité d'accompagnement, à l'éducation, aux services à la personne, et le carré est plus volontiers associé à une activité de conseil », poursuit Marie-Line Jacob Marti.

Aïda Koné, Approche Créative

« S'il souhaite mettre en lumière certains atouts et signes distinctifs de l'entreprise comme l'expertise, la confiance, la réussite ou l'innovation, le dirigeant peut opter pour une phrase de signature. Attention toutefois à rester concis et accrocheur pour ne pas noyer le client. »

Jean-Christophe Menz, gérant de Cook and Go à Lyon, 30 ans

Jean-Christophe Menz, gérant de Cook and Go à Lyon, 30 ans

Témoignage

La société Cook and Go, spécialisée sur le créneau des ateliers de cuisine et la préparation de plats à emporter, s'est offert, en août dernier, un lifting complet de sa signalétique. Jean-Christophe Menz, le créateur de l'enseigne, a fait appel aux services d'une agence de communication pour concevoir le logo et la plaquette commerciale. «Notre concept étant novateur et créatif, j'ai pris le parti de créer une identité visuelle ludique, épurée, contemporaine et colorée pour être en phase avec ma clientèle branchée et urbaine », détaille le dirigeant. Une ambition qui a un coût. Jean-Christophe Menz a déboursé 5 000 euros pour la création du logo et de la plaquette et 20 000 euros pour la refonte du site internet. Ce dernier, qui propose notamment un programme de fidélité et un parrainage automatique, a repris les formes arrondies du logo ainsi que ses coloris gris, blanc et bordeaux. «Investir dans l'identité visuelle est pour moi une priorité. Un travail payant, puisque la nouvelle charte graphique et le site ont été très bien accueillis par nos clients. Depuis cet été, nous avons enregistré une croissance de 20 % de notre chiffre d'affaires. »

S'inscrire dans la durée

Une fois votre logo créé, n'en changez pas. Il a vocation à durer, à prouver votre stabilité et votre légitimité. « Un dirigeant qui reprend une affaire peut se permettre de le modifier, le but étant que le graphisme reflète la «personnalité» de l'entreprise et que le client identifie facilement son activité », poursuit Marie-Line Jacob Marti (Marcomnet). Si vous vous diversifiez ou si vous modifiez votre positionnement, le logo peut être rafraîchi. Il ne s'agit pas non plus de procéder à une métamorphose radicale de votre signalétique, car vous risqueriez de décontenancer vos fournisseurs et vos clients, qui ne se reconnaîtront plus dans votre marque. Dans ce cas précis, les agences de communication conseillent de conserver la couleur principale ou la forme générale. En préservant en partie son ancienne identité, votre entreprise montre qu'elle évolue mais qu'elle conserve ses valeurs. Il est d'autant plus important de consacrer du temps à la conception de son logo que celui-ci va ensuite être décliné sur d'autres supports de communication comme le papier à en-tête de l'entreprise, le site internet ou encore les plaquettes commerciales (lire notre encadré ci-contre). Ceux qui doutent de leurs capacités créatives peuvent évidemment faire appel à des professionnels. Pour l'audit et la création, comptez entre 3 000 et 7 000 euros. Différents logiciels ou programmes de création de logo sont aussi disponibles sur Internet. Leurs prix varient entre 150 et 300 euros mais, à ce tarif, les dirigeants ne bénéficient pas des conseils que pourraient leur apporter des spécialistes de la communication. En tout état de cause, si vous choisissez d'opérer seul, il est recommandé de ne pas accorder trop d'importance à vos goûts personnels. « Le logo doit être conçu pour les clients. A vous d'imaginer le meilleur pour votre communication », conclut Aïda Koné (Approche Créative).

Zoom

Réussir sa plaquette commerciale


Tout comme la création du logo, la réalisation d'une plaquette commerciale nécessite une véritable réflexion en amont sur les éléments et les valeurs à mettre en avant. Dans tous les cas, il s'agit d'être percutant car le client est à la recherche d'informations utiles et pratiques comme l'adresse, le numéro de téléphone, les horaires et un bref descriptif des services offerts. Dans l'idéal, celle-ci doit comporter plusieurs niveaux de lecture. Le premier mentionne les informations principales (nom de la société, son activité, ses contacts) que le lecteur découvre en balayant le document de façon très rapide. Puis viennent les photos qui constituent le second niveau. Attention toutefois à sélectionner des visuels d'une bonne résolution. Les photos récupérées sur le Web, par exemple, ne sont pas de qualité suffisante et en général ne conviennent pas pour une impression sur papier. L'esthétisme de votre plaquette est donc primordial. Elle doit aussi être agréable à prendre en main et fidèle à votre charte graphique (logo, couleur et typographie).