Mon compte Devenir membre Newsletters

Tous pour une carte, une carte pour tous!

Publié le par

L'union fait la force, l'adage est aussi valable en termes de fidélisation. C'est pourquoi nombreux sont les commerçants qui se fédèrent autour de programmes de fidélité communs. Panorama de ces cartes mutualisées proposées aux quatre coins de France.

Si les cartes de fidélité séduisent les Français, elles ont tendance à s'accumuler jusqu'à épaissir inutilement leur portefeuille. La solution? Regrouper les dispositifs de fidélisation et ainsi permettre à l'acheteur de multiplier les avantages et de les utiliser indifféremment chez l'un ou l'autre des partenaires. Un créneau déjà exploité par les grandes enseignes nationales.

Ainsi, partout en France, comme à Montargis (Montargis Passion) ou à Compiègne (Tirelire des Picantins), les commerçants mutualisent leur solution de fidélisation. Ce qui les motive? En premier lieu, le partage des coûts. En effet, adhérer en groupe à une solution marketing permet de réduire certains frais (lecteurs de cartes, logiciels, services associés...). Autre intérêt, bénéficier de la visibilité offerte par un programme local qui est souvent associé à un plan de communication et à des animations. Enfin, attirer la clientèle des autres partenaires du réseau. Le système séduit donc de plus en plus les associations de commerçants et les chambres de commerce afin de favoriser les dépenses dans les centres urbains.

Des programmes élaborés

A Carmaux, commune d'environ 10 000 habitants située dans le Tarn, un programme commun a été lancé en 2006. Baptisé «Boni», il compte aujourd'hui 3 000 porteurs de cartes. «C'était un challenge et, au final, c'est une bonne surprise, témoigne Alain Bompart, président de l'Union des commerçants, industriels et artisans du Carmausin (Uciac) à l'origine du dispositif. Sachant qu'un porteur représente un ménage de trois ou quatre personnes, le programme est utilisé par presque toutes les familles de la ville.» Le principe est simple: lors de leurs achats dans l'un des 26 magasins adhérents, les clients présentent leur carte et créditent leur compte (de 2% à 6% du montant de leur achat selon les boutiques), constituant ainsi une épargne à utiliser dans les six mois chez les commerçants du réseau. Un système qui séduit, car en un an, l'utilisation du dispositif a augmenté de 20% pour atteindre ^ 3 300 actes mensuels fin 2008. La formule a été complétée début 2009 par un tirage au sort. Celui- ci, effectué sous contrôle d un huissier, récompense dix détenteurs de la carte pour leur fidélité en alimentant leur compte d'un crédit allant de 50 à 200 Euros. Tout comme l'Uciac qui compte trois grandes surfaces parmi les adhérents de son programme, d'autres unions commerciales cherchent à associer leur dispositif à celui de supermarchés locaux. C'est le cas de la Fédération du commerce d'Albi qui prépare une carte dont les points pourront être acquis dans des magasins du centre-ville et dans un hypermarché situé en périphérie de la ville. Le projet, soutenu par la chambre de commerce, devrait voir le jour au cours du second semestre 2009.

Nouer des partenariats judicieux

Parce que cumuler des points ou des euros chez des commerçants de proximité ne constitue pas toujours un argument suffisant pour les consommateurs, certains programmes prennent une dimension nouvelle. A Saint-Quentin dans l'Aisne, l'accent est mis sur le service associé à la carte de fidélité qui fonctionne également comme moyen de paiement dans les horodateurs de la ville. Ainsi, chaque jour, un quart d'heure de stationnement est offert dans les parkings du centre. L'agglomération dijonnaise se démarque, quant à elle, avec un programme inédit baptisé Sportunit. «D'un côté, nous avons des professionnels pour qui le sponsoring traditionnel est difficilement accessible et, de l'autre, des consommateurs très réceptifs au milieu sportif L'idée consiste donc à créer, par le biais d'une carte de fidélité, un réseau de commerçants au service du sport», explique Maxime Poisson, créateur et directeur de l'agence Sportunit. Fonctionnement du dispositif? En présentant sa carte chez les commerçants partenaires, le client se constitue une cagnotte pour s'offrir des places pour des rencontres sportives ou pour financer sa licence dans le club de son choix. Comme tous les programmes de fidélisation, ce système de sponsoring actif bénéficie directement aux clients, en leur offrant des avantages, et aux professionnels, car leur image est associée à un concept valorisant.

Les cartes de fidélisation mutualisées permettent de cumuler des points ou des euros chez les commerçants partenaires.

Les cartes de fidélisation mutualisées permettent de cumuler des points ou des euros chez les commerçants partenaires.