Mon compte Devenir membre Newsletters

TVA dans la restauration: les effets se font attendre

Publié le par

Les restaurateurs n'ont pas tenu leurs promesses. C'est le constat du gouvernement suite à la baisse de la TVA dans le secteur, de 19,6 à 5,5%. Engagement à baisser leurs prix, 40 000 embauches en deux ans... Les professionnels étaient pourtant pétris de bonnes intentions lors de la baisse de l'impôt indirect, le 1er juillet dernier. Mais trois mois plus tard, seul un restaurateur sur deux a fait un geste sur ses prix. Quant aux 40 000 embauches, on est loin du compte, puisque la Cour des comptes table sur 6 000 créations à long terme. En conséquence, Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé du Commerce, a convoqué les syndicats de la profession début octobre et s'est donné jusqu'à la fin de l'année pour dresser un bilan de l'évolution des prix. Prochain rendez-vous: le 15 décembre. Les restaurateurs seront alors fixés sur la pérennité ou non du taux de TVA à 5,5%.