Mon compte Devenir membre Newsletters

Réussir la rénovation de votre espace caisse

Publié le par

Organisation. Devenue un espace de services et de ventes complémentaires, la caisse nécessite, lors de sa rénovation, une attention toute particulière: elle doit à la fois être visible, pratique et cristalliser l'esprit du concept.

1- Un rendez-vous stratégique

«L'espace caisse est en général rénové en même temps que le concept, tous les là 10 ans», observe Christophe Barthélémy, p-dg du cabinet de tendances Faire Play, Lieu de la relation client par excellence, il en cristallise les caractéristiques, La conception de la caisse doit en effet tenir compte de trois fonctions: elle sert d'accueil pour les chalands, de point de rendez-vous avec les clients pour encaisser les paiements et d'espace de vente pour des services associés ou des produits complémentaires. Résultat: l'espace s'agrandit. Il accueille à la fois le terminal de paiement et une vitrine pour les consommables par exemple, ou des présentoirs mettant en avant la PLV liée aux services apportés par le commerçant (assurance, retouche, livraison, etc) ou à la mise en place d'une carte de fidélité. Il est donc judicieux de prévoir un comptoir de dépose des produits - en cas de SAV ou de préparation des papiers-cadeaux par exemple - pour que les clients puissent se décharger de leurs achats et aient l'esprit libre pour regarder vos suggestions commerciales. Enfin, un pupitre permettant aux clients de remplir les formulaires éventuels (inscription au programme de fidélité, participation à un jeu, etc) est lui aussi le bienvenu.

2- Une implantation déterminante

Concilier l'inconciliable? C'est un peu la raison d'être de la caisse. Elle ne doit pas faire hésiter les passants à entrer, mais doit en même temps être facilement repérable pour que les clients n'aient pas à la chercher, «Si à l'entrée du point de vente, le sens de la circulation naturelle se fait à droite, il faut installer la caisse à gauche» recommande ainsi Christophe Barthélémy, Pour répondre à ces deux exigences, les mobiliers sont de plus en plus évolués. Avec deux tendances: les formes blanches arrondies et les lignes plus affirmées avec des angles vifs et des teintes chaudes, «Les couleurs chamarrées compensent la pureté des matériaux et la sobriété des formes» commente Pierre Alain Weill, président du Popai France, Association des professionnels de la communication et de la publicité sur le lieu de vente.

@ CHARLY - FOTOLLA.COM

3- Une mise en scène soignée

Le design adopté doit être pertinent aussi bien pour l'activité que pour le concept développé. Ainsi, les points de vente de produits bio ou de commerce équitable s'équipent souvent de mobilier en bois exotique aux tons chaleureux et naturels. Les agenceurs s'adaptent à la demande, mais il faut compter entre 1000 et 2 000 euros HT le mètre linéaire pour un modèle sur mesure, «Un commerçant indépendant peut également détourner un meuble ayant trait à l'histoire de son activité pour le transformer en caisse et donner du caractère à cet espace», souffle Christophe Barthélémy de Faire Play, Dans un commerce alimentaire, on peut par exemple installer la caisse sur un ancien meuble réfrigéré qui lui donne un supplément d'âme. Autre élément important: l'éclairage. Depuis deux ans environ, l'arrivée des leds encastrés dans le mobilier permet de moduler la lumière, «La mise en scène lumineuse de la caisse est plus tamisée, plus chaleureuse que celle des produits», constate l'agenceur Frédéric Dupoix, gérant de Dimension 4.

A SAVOIR Attention à l'accessibilité de votre caisse

Pensez à rendre votre comptoir accessible aux personnes à mobilité réduite. L'arrêté du 1er août 2006 a fixé des dispositions relatives à l'accessibilité des établissements recevant du public, lors de leur construction ou création.
Votre espace caisse doit ainsi respecter les dimensions suivantes: une hauteur maximale de 0,80 m et un vide en partie inférieure d'au moins 0,30 m de profondeur, 0,60 m de largeur et 0,70 m de hauteur permettant le passage des pieds et des genoux d'une personne en fauteuil roulant.