Mon compte Devenir membre Newsletters

Réforme de la «taxe pro»: les TPE sont gagnantes

Publié le par

@ FOTOLIA / FROG 974

La réforme sur la taxe professionnelle, devenue Contribution économique territoriale (CET), a permis aux sociétés de gagner, en moyenne, près de 4 080 euros sur les taxes à payer au Trésor public en 2010. Au total, cette mesure a allégé de 30 % l'impôt économique local des entreprises. Celles qui en ont le plus profité? Les structures dont le chiffre d'affaires se situe entre 152 500 euros et 3 millions d'euros. En clair, pour les TPE, la réforme a baissé leur charge fiscale d'au moins 50 %, et jusqu'à 70 % pour celles qui font entre 250 000 et 500 000 euros de chiffre d'affaires. Les résultats dépendent aussi du secteur d'activité. Dans le haut du panier, se trouvent les services aux entreprises, les industries des biens intermédiaires et la construction avec 1 574,1, 1 172 et 735,5 millions d'euros gagnés en 2010. Le grand perdant est donc l'Etat. La réforme de la «taxe pro» devrait lui coûter 4,2 milliards d'euros en 2011 et 4,7 milliards d'euros en 2012.